Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 2

Publié le 02/10/2014

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 21 juin 2014 au 3 août 2014.

Cet arrêt avait notamment pour objectif le renouvellement d’une partie du combustible avant de démarrer un nouveau cycle de production. Au cours du cycle précédent de ce réacteur, l’exploitant a identifié une fuite potentielle sur un crayon d’un assemblage combustible. Des mesures spécifiques ont donc été prises par l’exploitant pour la protection des intervenants. En outre, des contrôles et activités de maintenance préventives et curatives, prévus ou non, ont été réalisés. Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • finalisation d’une modification visant à fiabiliser l’ouverture commandée des soupapes de protection du circuit primaire principal ;
  • remplacement des joints n° 2 et 3 de la pompe primaire n° 3 ;
  • remplacement d’une chaine de mesure neutronique ;
  • inspection périodique réglementaire de plusieurs équipements sous pression nucléaires ;
  • renouvellement d’une partie du combustible.

Au cours de cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 2 journées d’inspections inopinées qui ont notamment porté sur (consulter la lettre de suite de l’inspection) :

  • les conditions d’intervention sur différents chantiers, notamment concernant la radioprotection des intervenants ;
  • la modification visant à fiabiliser l’ouverture commandée des soupapes de protection du circuit primaire principal ;
  • la gestion des déchets produits sur les chantiers ;
  • le risque d’agression de matériels importants pour la sûreté en cas de séisme ;
  • les mesures spécifiques de protection des intervenants mises en œuvre du fait de l’identification d’une fuite potentielle sur un crayon d’un assemblage combustible ;
  • l’étiquetage des substances dangereuses.

Durant cet arrêt de réacteur, 2 évènements significatifs pour la sûreté ont été déclarés à l’ASN. Ces 2 événements sont classés au niveau 0 de l’échelle INES.

Le premier événement a concerné l’amorçage du repli du réacteur à la suite d’un dysfonctionnement d’une pompe du système d’alimentation de secours des générateurs de vapeur.

Le second événement a concerné la réception dans le bâtiment réacteur de l'assemblage de la séquence 45 au lieu de celui de la séquence 44 lors du rechargement. L’erreur a été détectée avant que l’assemblage ne soit rechargé.

Hormis ces événements significatifs déclarés lors de l’arrêt du réacteur, l’ASN considère que les conditions de sûreté et de radioprotection ont été globalement satisfaisantes au cours de cet arrêt.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués, l’ASN a donné son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Gravelines le 25 juillet 2014.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 21/06/2014

Date de redémarrage : 03/08/2014