Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 1

Publié le 21/10/2016

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Chinon a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible le 27 août 2016 pour atteindre à nouveau sa puissance nominale le 18 octobre 2016.

Les principales activités réalisées par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • les examens des fonds des générateurs de vapeur susceptibles d’être touchés par une anomalie (zone de concentration importante en carbone) similaire à celle de la cuve de l’EPR à Flamanville  ;
  • la maintenance et le contrôle de divers équipements sous pression, matériels et organes de robinetterie.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections inopinées. Ces inspections ont permis d’examiner l’état des installations et les conditions de réalisation des travaux, de sécurité et de radioprotection sur plusieurs chantiers.

Au cours de l’arrêt, un événement significatif relatif à une perte de fiabilité du système de refroidissement du réacteur 1 a été déclaré à l’ASN. Cet événement a fait l’objet d’un avis publié sur le site de l’ASN.

L’Autorité de sûreté nucléaire estime cependant que l’arrêt s’est déroulé de manière satisfaisante. Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 30 septembre 2016, en application de la décision n° 2014-DC-0444 du 15 juillet 2014,son accord au redémarrage du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Chinon.

En savoir plus

  • Consulter la note d'information : Anomalies potentielles sur les générateurs de vapeur

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 27/08/2016

Date de redémarrage : 18/10/2016