Arrêt pour contrôle du réacteur n°4

Publié le 17/01/2017

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté pour contrôle du 17 décembre 2016 au 9 janvier 2017.

Cet arrêt faisait suite à la décision de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) du 18 octobre 2016 prescrivant des contrôles et des mesures sur les fonds primaires de certains générateurs de vapeur de réacteurs électronucléaires exploités par Électricité de France.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • les contrôles et les mesures sur les fonds primaires des générateurs de vapeur,
  • la maintenance corrective sur une vanne du circuit d’appoint en eau et bore,
  • les interventions pour résorber des écarts de conformité déclarés à l’ASN (comme par exemple l’écart de conformité relatif au risque de défaillance d’éléments importants pour la protection en cas de séisme).

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à une inspection portant sur :

  • la réalisation des contrôles non destructifs et des mesures des taux de carbone sur les fonds primaires des générateurs de vapeur,
  • le respect des procédures pour la réalisation de ces contrôles.

Cette inspection a conduit à demander à l’exploitant de justifier avant la remise en service du réacteur la conformité des matériels utilisés dans la préparation des surfaces à contrôler.

Compte-tenu des résultats des contrôles, des mesures d’exploitation renforçant la prévention des variations rapides de température et des notes d’analyses mécaniques fournies qui répondent au dossier générique ayant fait l’objet d’une prise de position de l’ASN le 5 décembre 2016, l’ASN a donné le 6 janvier 2017 son accord au redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Gravelines.

En savoir plus

Décision de l'ASN

  • Décision n° 2016-DC-0572 de l’ASN du 18 octobre 2016
    Décision n° 2016-DC-0572 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 18 octobre 2016 prescrivant des contrôles et mesures sur le fond primaire de certains générateurs de vapeur de réacteurs électronucléaires exploités par Électricité de France – Société Anonyme (EDF-SA)

Avis d'incident

Actualité

  • Situation des générateurs de vapeur dont l’acier présente une concentration élevée en carbone
    L’ASN a examiné, avec l’appui de l’IRSN, les éléments transmis par EDF pour justifier l’aptitude au service des fonds primaires de générateur de vapeur fabriqués par JCFC équipant dix réacteurs de 900 MWe et deux réacteurs de 1450 MWe...
    05/12/2016 15:00 - Communiqué de presse

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 17/12/2016

Date de redémarrage : 09/01/2017