Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°4

Publié le 12/07/2010

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Blayais a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 22 mai au 28 juin 2010.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • Le contrôle des tubes des générateurs de vapeur[1], qui a entraîné le bouchage préventif de six tubes ;
  • La remise en état des cales d’une butée radiale du circuit de vapeur principal ;
  • La remise en conformité des supportages des lignes d’évent et de mesure du niveau de la cuve ;
  • La remise en conformité des languettes de maintien de cartes électroniques qui sont conçues pour résister aux séismes.

Aucun événement significatif, pour la sûreté, pour l’environnement ou pour la radioprotection, n’a été déclaré lors de cet arrêt.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections de chantier. Ces inspections portaient sur des chantiers de maintenance et des interventions de contrôle dans le bâtiment réacteur et dans la salle des machines. Consulter la lettre de suite d’inspection

L’ASN considère que cet arrêt s’est bien déroulé au plan de la sûreté nucléaire, de l’environnement et de la sécurité du personnel.

Néanmoins, l’ASN a été informée de la détection de traces de contamination interne au Cobalt 60 sur deux salariés d’entreprises extérieures, lors des contrôles systématiques effectués en sortie de site. Ces intervenants travaillaient dans le bâtiment réacteur au niveau des générateurs de vapeur. Selon les estimations réalisées à partir de mesures anthropogammamétriques, la dose individuelle maximale engagée reçue par les intervenants est de 0,5 mSv (millisievert). La limite annuelle réglementaire est fixée à 20 mSv[2] pour tous les intervenants en zone nucléaire.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 22 juin 2010 son accord au redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Blayais.


1) Les réacteurs à eau sous pression de 900MWe comportent trois générateurs de vapeur. Un générateur de vapeur est un échangeur thermique entre l’eau du circuit primaire, portée à haute température et pression élevée dans le cœur du réacteur, et l’eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur et alimente la turbine. Il comporte environ 4 500 tubes en forme de U.

2) Le sievert (Sv) représente l’effet du rayonnement sur l’homme. Les expositions s’expriment généralement en mSv (millisievert)

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 22/05/2010

Date de redémarrage : 28/06/2010