Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle)

Publié le 20/12/2006

Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 14 octobre au 17 décembre 2006.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • Mise en place des nouveaux filtres des puisards des circuits d'injection de sécurité (RIS) et d'aspersion dans l'enceinte (EAS). Ces modifications font suite à l'anomalie générique classée au niveau 2 de l'échelle INES par l'Autorité de sûreté nucléaire (Lire l'avis d'incident) ; 
  • Contrôle périodique des tubes des quatre générateurs de vapeur. Chaque générateur de vapeur contient plusieurs milliers de tubes, qui permettent les échanges de chaleur entre l'eau du circuit primaire et l'eau du circuit secondaire pour la production de la vapeur alimentant la turbine. A l'issue de ce contrôle, les tubes présentant des signes d'usure ont été bouchés préventivement. 
  • Remplacement de tronçons de tuyauteries d'alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur. Ces tronçons, qui présentaient des sous-épaisseurs, ont été remplacés préventivement. 
  • Épreuve hydraulique du circuit secondaire principal effectuée par les agents de l'Autorité de sûreté nucléaire dans le cadre de la requalification décennale de ce circuit. L'épreuve consiste à maintenir ce circuit en eau à une pression au moins égale à 1,2 fois la pression de conception. Elle a été supportée sans défectuosité grave et sans fuite significative. 
  • Achèvement du contrôle de certains coffrets de raccordement électrique susceptibles de présenter des défauts d'isolement. Ces vérifications font suite à l'anomalie générique classé au niveau 2 par l'Autorité de sûreté nucléaire (Lire l'avis d'incident). Lorsque des défauts ont été constatés lors du contrôle, les coffrets ont été réparés.

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 5 inspections dont 3 inopinées. Ces inspections portaient en particulier sur : 

  • Le suivi du chantier d'installation des nouveaux filtres sur les puisards RIS /EAS ;  Les contrôles effectués sur les générateurs de vapeur, le combustible et les grappes de contrôle de la réaction nucléaire ;
  • La gestion des opérations de manutention du combustible ;
  • Le respect des dispositions réglementaires en matière d'utilisation des appareils de gammagraphie pour la réalisation de contrôles d'équipements ;
  • La surveillance des travaux de robinetterie et de tuyauterie ; 
  • Le contrôle du respect des gammes, du système d'assurance qualité d'EDF et de la surveillance des prestataires ;
  • La radioprotection, la propreté radiologique et le respect du code du travail sur divers chantiers en zone contrôlée.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 8 décembre 2006 son accord au redémarrage du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Cattenom.

 

Pour en savoir plus :

  • Consulter les lettres de suite d'inspection "Contrôle des interventions liées à l’arrêt du réacteur n°3" et "Manutention de combustible"

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 14/10/2006

Date de redémarrage : 17/12/2006