Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 11/07/2006

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 10 juin au 8 juillet 2006.

Les principaux chantiers réalisés par l'exploitant à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • la maintenance sur un clapet du circuit d'injection de sécurité ;
  • la remise en conformité du supportage d'une pompe du circuit de contrôle chimique et volumétrique;
  • la mise en place de systèmes de rigidification sur les moteurs des pompes des circuits d'injection d'eau de sécurité et d'aspersion d'eau dans l'enceinte, afin de limiter les phénomènes vibratoires pouvant remettre en cause leur bon fonctionnement. Cette anomalie générique avait fait l'objet de la déclaration d'un événement significatif pour la sûreté le 14 décembre 2005, classé au niveau 2 de l'échelle INES (lire l'avis d'incident) ;
  • la maintenance des trois pompes primaires;

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections inopinées les 20 et 22 juin 2006.
Lire la lettre de suite de l'inspection 20 et 22 juin 2006

Ces inspections de chantiers portaient sur :

  • l'assurance-qualité ;
  • les chantiers évoqués précédemment ;
  • la maintenance de la robinetterie dans le bâtiment réacteur ;
  • le maintenance de la machine de chargement du combustible ;
  • les interventions sur les batteries voie A des réacteurs n°1 et 2 ;
  • la radioprotection et la sécurité des intervenants.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 5 juillet 2006 à l'exploitant son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 10/06/2006

Date de redémarrage : 08/07/2006