Exposition de 11 travailleurs au cours d'une opération de maintenance sur une canalisation non-identifiée d'effluents radioactifs à l'Institut Gustave Roussy à Villejuif (94)

Publié le 19/07/2010

Institut Gustave Roussy 94800 Villejuif

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le lundi 28 juin 2010 de l'exposition de 11 travailleurs ayant réalisé une intervention pour réparer une canalisation d'effluents radioactifs située dans un local technique de l'Institut Gustave Roussy.

Une fuite suite à la rupture d’une canalisation provenant des chambres d’hospitalisation des patients traités à l’iode 131(*) est à l’origine de cet événement.

Les agents des sociétés de service en charge de la sécurité et de la réparation qui sont intervenus sur les lieux avant que le caractère radioactif ne soit mis en évidence ont été exposés ; les canalisations n’étaient pas identifiées comme contenant des effluents radioactifs et les personnes compétentes en radioprotection n’ont pas été alertées conformément aux procédures internes de l’Institut Gustave Roussy.

Après intervention de l’équipe de radioprotection, des actions correctives immédiates ont été prises : balisage et interdiction de la zone contaminée, prise en charge médicale adaptée pour l’ensemble des personnes concernées.

La division de Paris de l’ASN a mené une inspection le mardi 29 juin 2010 pour mieux comprendre cet évènement. L’ASN a constaté que le site était sécurisé et a demandé des actions correctives avant la reprise des traitements à l’iode 131 qui nécessitent l’hospitalisation des patients.

Les analyses dosimétriques des 11 personnes impliquées n’ont pas mis en évidence de contamination radioactive.

L’ASN classe cet incident au niveau 1 de l’échelle INES des événements relatifs à la radioprotection qui compte 8 niveaux.

POUR EN SAVOIR +

(*) traitement de certains cancers (thyroïde par ex.) par administration d'un produit radioactif (iode 131) nécessitant une hospitalisation en chambre protégée. Pendant l'hospitalisation, le produit radioactif est progressivement éliminé par les voies naturelles. La canalisation concernée par l'incident permet l'évacuation des sanitaires de ces chambres protégées vers une cuve de stockage.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie