Exposition d’un travailleur au cours d’une opération de maintenance sur un réseau d’effluents radioactifs au Centre Régional de Lutte contre le Cancer (CRLC) Jean Perrin de Clermont Ferrand.

Publié le 01/02/2012

Centre Régional de Lutte contre le Cancer (CRLC) Jean Perrin 63000 Clermont-Ferrand

L’Autorité de sûreté nucléaire a été informée le 18 mars 2011, par le CRLC, de la contamination de locaux suite à une anomalie d’évacuation d’effluents radioactifs provenant des sanitaires d’une chambre du service de curiethérapie réservée aux patients traités par iode 131 et de l’exposition d’un travailleur par contamination interne.

Le défaut d’évacuation a été constaté à l’occasion du nettoyage de la chambre. Un plombier est intervenu pour procéder au rétablissement de la continuité du réseau suite à la demande d’une intervention de maintenance sur des toilettes obstruées. Cette intervention a occasionné l’inondation et la contamination radioactive de plusieurs locaux par la vidange du système et les locaux sous-jacents ont du être mis en sécurité.

La contamination surfacique des locaux par l’iode 131 a été rapidement et complètement enlevée.
Le recueil post-accidentel des urines du travailleur a permis une estimation dosimétrique réalisée par l’IRSN à la demande du CRLC, qui conclut à une dose engagée estimée à 1,7 mSv.

À la suite de cet événement, le CRLC a mis en place plusieurs mesures correctives dont le remplacement de la canalisation en cause et la mise en place de bouchons de dégorgement adaptés en plus grande quantité permettant une intervention sans vidange des canalisations.
L’ASN a examiné l'ensemble des mesures correctives proposées à la suite de cet incident et considère qu'elles sont effectivement de nature à limiter les risques de survenue d'un événement similaire. Par ailleurs, elle estime que l’organisation du département de curiethérapie du CRLC pour recueillir, analyser et tirer les enseignements des événements qui surviennent est satisfaisante. Lors de la prochaine inspection du service de curiethérapie du CRLC Jean Perrin prévue courant 2012, l'ASN vérifiera la mise en œuvre effective des mesures correctives.

L'ASN classe cet incident au niveau 1 de l'échelle INES d’un événement relatif à la radioprotection, correspondant à une exposition ayant entraîné un dépassement de la limite de dose individuelle annuelle réglementaire d’un travailleur considéré comme non exposé aux rayonnements ionisants.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie