Dépassement de la valeur d’exposition annuelle réglementaire d’un travailleur

Publié le 05/03/2010

Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (Hôpital Pellegrin) 33000 Bordeaux

Lors de l’inspection des 28 et 29 janvier 2010 au centre hospitalier Pellegrin, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée qu’un praticien avait reçu une dose efficace excédant la valeur limite annuelle de 20 mSv fixée par la réglementation.

Les bilans dosimétriques présentés aux inspecteurs ont montré que la dose reçue par le praticien avait été de 25 mSv en 2008 et de 27 mSv en 2009. Ce dernier bénéficie des mesures de surveillance médicale par la médecine du travail applicables aux travailleurs exposés.

Les valeurs élevées d’exposition résultent de l’absence d’utilisation d’équipements de protection individuels ou collectifs, lors de l’emploi d’appareils de radiologie, au cours d’interventions chirurgicales.

L’ASN a demandé à l’établissement de déterminer très précisément les dysfonctionnements ayant conduit, deux années durant, à un dépassement de la valeur limite réglementaire et de définir un programme d’actions pour prévenir le renouvellement d’un événement similaire. L’ASN a également demandé qu’une organisation soit mise en place pour identifier les agents présentant un bilan dosimétrique élevé ou en augmentation sensible et proposer des mesures visant à réduire l’exposition aux rayonnements ionisants.

En raison de dépassements de la limite annuelle réglementaire d’exposition aux rayonnements ionisants, l’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie