Découverte fortuite de cinq sources de radium-226 dans un établissement de la fondation de la maison du Diaconat de Mulhouse

Publié le 29/03/2022

Fondation de la maison du Diaconat 68100 Mulhouse

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée, le 21 février 2022, par la Fondation de la maison du Diaconat à Mulhouse, d’un événement significatif pour la radioprotection (ESR) relatif à la découverte de cinq sources radioactives anciennes dans un de ses établissements à Mulhouse.

Dans le cadre de travaux, une sacoche en cuir dans laquelle se trouve un pot de plomb a été découverte dans une armoire par un salarié de l’établissement, occupant ces locaux non accessibles au public. Ce pot renferme cinq sources radioactives scellées de radium-226. Les contrôles effectués sur les sources n’ont pas révélé de contamination surfacique.

Ces sources étaient utilisées au début du XXe siècle en curiethérapie et n’ont aucun lien avec les activités actuelles menées au sein de cet établissement.

Les mesures effectuées au contact de la sacoche ont montré un débit de dose significatif avec, en conséquence, une exposition des personnes travaillant dans ces locaux, à proximité de l’armoire. La clinique a identifié, dans sa déclaration, 11 personnes susceptibles d’avoir été exposées, dont deux personnes au-delà des limites réglementaires. La clinique poursuit ses investigations afin d’identifier l’ensemble des personnes susceptibles d’avoir été exposées et d’évaluer leur niveau d’exposition, au regard des limites réglementaires.

Compte tenu de la découverte fortuite de sources radioactives et de l’exposition de personnes au-delà des limites réglementaires, l’ASN classe provisoirement cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité). 

A la suite de la découverte de ces sources radioactives, la clinique du Diaconat a mené un ensemble d’actions visant à sécuriser les locaux (caractérisation des sources, manutention et entreposage des sources en sécurité, en vue de leur évacuation par l’Agence nationale des déchets radioactifs (Andra), vérification de l’absence de source dans le reste des locaux, recherches concernant l’historique de la source).

L’ASN a mené une inspection le 17 mars 2022, qui a permis de vérifier les conditions d’entreposage des sources avant leur évacuation, d’examiner la démarche suivie pour identifier les différentes personnes exposées et de recueillir les derniers éléments à la connaissance de la Fondation de la maison du Diaconat. Elle veille à la bonne mise en œuvre de l’ensemble de ces actions au travers d’échanges réguliers avec la Fondation de la maison du Diaconat.

Date de la dernière mise à jour : 31/03/2022

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie