Avis d'incident hors installations nucléaires

Retrouvez dans cette rubrique les avis d’événements significatifs recouvrant les incidents et accidents classés sur l’échelle INES survenus lors de l’utilisation de rayonnements ionisants dans les activités industrielles ou de recherche hors installations nucléaires.
L’ASN publie systématiquement les événements classés à partir du niveau 1 sur l’échelle INES.

284 avis d'incidents

Publié le 13/01/2009

Université Bordeaux 2 33000 Bordeaux

Perte d'une source radioactive

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 19 décembre 2008 de la perte d'une source radioactive de baryum 133 au Laboratoire de Biogénèse Membranaire de l'Université Bordeaux 2.

Publié le 19/12/2008

Apave Nord Ouest 45000 Orléans

Exposition anormale de deux travailleurs lors d'un incident impliquant un

L'ASN avait constaté, à l'occasion d'une inspection réalisée le 31 juillet 2008, que deux agents de la société de radiographie industrielle Apave Nord Ouest avaient été anormalement exposés le 8 janvier 2007 à des rayonnements ionisants à hauteur de 6 et 10 mSv (la limite annuelle réglementaire est de 20 mSv).

Publié le 07/10/2008

Isolife 91120 Palaiseau

Perte d'une source radioactive de faible activité

L'ASN a été informée le 11 septembre 2008 de la perte d'un appareil portable de recherche de plomb dans les peintures. Cet appareil de marque RMD, de type LPA-1, est équipé d'une source radioactive de cobalt 57 présentant une faible activité.

Publié le 08/08/2008

CTE Nordtest 30200 Marcoule

Présomption d'exposition de deux travailleurs de la société CTE Nordtest

L'ASN a été informée le 8 juillet 2008, par la société CTE Nordtest, de l'exposition à des rayonnements ionisants de deux salariés à hauteur de 10,87 milliSievert (mSv) pour l'un et 11,30 mSv pour l'autre, soit plus de la moitié de la limite de dose annuelle réglementaire (20 mSv).

Publié le 28/07/2008

Université de Montpellier II 34080 Montpellier

Incident de manipulation de tritium dans un laboratoire non autorisé de

L'ASN a été informée le 21 juillet 2008 d'un incident de contamination, dans les locaux de l'Unité Mixte de Recherche (UMR 5236) de l'Université de Montpellier II. Cette contamination est consécutive à la manipulation de sources dans des locaux non autorisés à cet effet.

Publié le 22/04/2008

Société Hirex Engineering 31000 Toulouse

L'ASN classe au niveau 3 de l'échelle INES « radioprotection »

Le 12 mars 2008, un travailleur de la société Hirex Engineering intervenant au sein de l'établissement de l'Onera à Toulouse a été accidentellement exposé pendant plusieurs minutes aux rayonnements émis par une source radioactive de haute activité de cobalt 60.

Publié le 21/04/2008

Faculté des sciences 06100 Nice

Découverte d'une source d'américium-béryllium non autorisée dans un

Lors d'une visite au sein de la faculté des sciences de Nice le 16 janvier 2008, l'ASN a découvert l'entreposage non autorisé d'une source d'américium-béryllium (241Am-Be). L'ASN a par ailleurs constaté à cette occasion plusieurs non respects de la réglementation en matière de radioprotection.

Publié le 21/12/2007

Capitole Expertises 31450 Labastide-Beauvoir

Vol d'une source radioactive de faible activité

L'ASN a été informée le 12 décembre 2007 du vol d'un appareil portable de recherche de plomb dans les peintures survenu sur la commune de Labastide-Beauvoir (31).

Publié le 11/12/2007

Edec 33612 Canéjan

Vol d'une source radioactive de faible activité à Canéjean (33)

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 3 décembre 2007 du vol de deux appareils portables de recherche de plomb dans les peintures dans les locaux d'une société située à Canéjean (31). Ces appareils de marque Niton, de type XL300, sont équipés d'une source radioactive de cadmium 109 présentant une activité d'environ 370 MBq.

Publié le 22/11/2007

Lycée Jules Rieffel 44800 Saint-Herblain

Vol d'une source radioactive de faible activité à Saint-Herblain (Loire

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 30 octobre 2007 du vol d'un appareil contenant une source radioactive de césium 137 présentant une faible activité d'environ 300 kilobecquerels. Cet appareil est utilisée lors de travaux pratiques de sciences physiques au Lycée Jules Rieffel à St Herblain.