Vol d'une source radioactive de faible activité à Paris

Publié le 27/07/2021

75012 Paris

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 09 juillet 2021, par la société BSSI Conseils, du vol d'un dispositif portable de recherche de plomb dans les peintures équipé d'une source radioactive de cadmium-109 présentant une faible activité nominale d'environ 1480 MBq, dont l’activité résiduelle à la date du vol était d’environ 300 MBq. Il s’agit donc d’une source de catégorie D au sens du code de la santé publique[1].

 Cet appareil et sa source, qui se situaient dans le top-case d’une moto, ont été volés en même temps que l’ensemble du top-case. La moto stationnait à Paris, à hauteur du 25 boulevard Diderot.

L'appareil, de marque Niton, type XL 300, est constitué d'un boîtier métallique de forme rectangulaire qui porte un trèfle radioactif, pèse environ 1 kg et mesure approximativement 20x10x5 cm3.

Dans les conditions normales d’utilisation et de transport, le détecteur de plomb ne présente pas de risque pour les personnes se trouvant à proximité immédiate. Il convient en revanche d'éviter toute manipulation, en particulier toute tentative de démontage de l'appareil, qui ne peut être réalisée que par des techniciens spécialisés.

Cet appareil ne présente aucun intérêt en dehors de son utilisation d'origine.

Toute personne ayant trouvé ou aperçu cet objet ou le colis le contenant doit contacter les services de secours en premier lieu, puis l’ASN, aux numéros suivants :

- service de secours : 18 ou 112 ;

- n° vert des urgences radiologiques de l’ASN : 0800 804 135.

 

[1] Le code de la santé publique (article R. 1333-14) répartit les sources de rayonnements ionisants en quatre catégories – de A à D – selon leur dangerosité intrinsèque. Les sources de catégorie A sont les plus dangereuses et celles de catégorie D les moins dangereuses. 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie