Utilisation d'une source radioactive non autorisée.

Publié le 01/08/2003

Le 18 juin 2003, au cours d'un contrôle radiologique de sortie de zone, un agent détecte une légère contamination de sa tenue de travail. Les recherches permettent de localiser l'origine de la contamination dans un laboratoire du service de recherche et développement. De même, sa cause est précisée : il s'agit d'une source non scellée et répartie en 6 flacons de 962 MBq de technetium 99, non prévue par le référentiel de sûreté de l'installation.

Cette source est un émetteur béta pur et elle est utilisée pour des opérations métrologiques. La manipulation à l'origine de la contamination a mis en jeu une activité de 55,5 kBq.

Cette contamination fait suite à plusieurs autres dans des circonstances assez semblables.

En outre, la détention et la manipulation de radioéléments non autorisés a déjà été détectée à la fin de l'année précédente, à la suite d'une recherche systématique mais incomplète de non-conformités.

Cet événement n'a pas eu de conséquence pour le personnel.

Toutefois il révèle des lacunes dans la culture de sûreté des opérateurs et une exploitation insuffisante du retour d'expérience des incidents antérieurs et a été classé à ce titre au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie