Sortie d'une pièce contaminée

Publié le 30/10/2003

CEA à Bruyères le Châtel 91680 Bruyères-le-Châtel

Le 31 octobre 2003, un véhicule d'une société prestataire de service déclenche une alarme de radioprotection à l'entrée du centre d'études du CEA à Bruyères le Châtel. L'élément à l'origine de ce déclenchement est une vis de 10X40 mm contaminée par du cobalt 60 et dont le débit de dose au contact est 0,1 mSv/h.

Après enquête, il semble que cette vis provienne d'une précédente intervention, entre le 14 et le 22 octobre 2003, du prestataire dans la cellule de très haute activité n°3 (THA3) de l'INB 29, sur le centre du CEA de Saclay. La cellule THA3 est notamment utilisée pour le démontage de sources de cobalt 60 à usage médical.

Il a été établi que, le 17 octobre, tous les matériels entrés en zone contaminante ont fait l'objet d'un contrôle de radioprotection de sortie, à l'exception d'un sachet contenant 3 vis déclarées propres par l'agent de l'entreprise prestataire au moment du contrôle. L'une des vis provenait d'un équipement installé à l'intérieur de l'enceinte THA3.

Selon les premières informations recueillies, il n'y aurait aucune conséquence environnementale ou sanitaire.

Cet incident confirme la persistance de lacunes dans la culture de sûreté des opérateurs et intervenants dans l'INB 29, une exploitation insuffisante du retour d'expérience des incidents de contamination antérieurs et une insuffisance des contrôles de 1er et 2e niveau.

Il est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart