Perte et découverte de sources radioactives scellées de faible activité

Publié le 11/05/2021

Rolls-Royce civil nuclear 38240 Meylan

La Société Rolls-Royce civil nuclear (fournisseur de sources radioactives scellées), située à Meylan (38), a déclaré le 30 avril 2021 à l’Autorité de sûreté nucléaire la perte et la découverte de sources radioactives scellées.

Lors d’opérations de contrôle, de traitement et de conditionnement de déchets entreposés dans le local de stockage des sources radioactives, la société prestataire qui menait ces opérations a également constaté des écarts avec l’inventaire des sources radioactives détenues par le site.

La perte de traçabilité concerne sept sources d’américium-241, possédant toutes la même activité initiale de 111 kBq (activité actuelle de 105 kBq).

La découverte concerne deux sources d’américium-241 d’activité initiale 160 kBq et 245 kBq, trouvées au sein du local de stockage des sources de l’établissement.

L’ensemble de ces sources s’inscrit dans la fourchette basse de la catégorie D1 pour des sources d’américium-241 (de 10 à 60 000 kBq).

Les premières investigations conduites par la société permettent cependant de certifier que, parmi les sept sources ne figurant pas à l’inventaire des sources détenues par la société, six ont été évacuées vers l’IPSN2 en fin d’année 1995 bien que ce mouvement n’ait pas fait l’objet d’une traçabilité complète. La dernière, qui aurait dû se trouver au sein d’un dispositif de détection de rayonnements, semble ne jamais avoir été insérée à l’intérieur ; un défaut de traçabilité pourrait expliquer cette anomalie, dont l’origine apparaît également ancienne.

La société procède actuellement à l’exploitation des archives du suivi physique des sources pour tenter d’expliquer la situation.

La source dont il a été perdu la trace ne présente pas de risque de contamination en raison de son caractère scellé, et un risque d’irradiation extrêmement limité en raison de sa faible activité.

Les sources découvertes ont été intégrées à l’inventaire des sources radioactives détenues par la société.

L’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

 

1. Source de catégorie D : source présentant des enjeux limités en termes de radioprotection (gradation des enjeux dans l’ordre croissant : catégories D, C, B et A).

2. IPSN : Institut de protection et de sûreté nucléaire, aujourd’hui devenu l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire).

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie