Perte en mer Méditerranée d'une source radioactive de césium 137

Publié le 15/11/2002

Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER) 06100 Nice

Le 11 novembre 2002, à 16h37, une source radioactive a été perdue par l'IFREMER (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer) au large des côtes de Nice.

Cette source radioactive de césium 137 (3,7 MBq) est contenue dans un appareil appelé pénètromètre «Penfeld » et contribuait à mesurer l'épaisseur de sédiments marins en mer Méditerranée.

Lors de la remontée du dispositif à bord du navire Atalante, le câble s'est rompu. L'appareil gît maintenant par 2170 mètres de fond.

La préfecture maritime de Toulon et l'Autorité de sûreté nucléaire ont été avisées de cet incident.

L'IFREMER, au moyen du sous-marin Nautile, a localisé l'appareil qui n'a subi aucun dommage apparent. L'IFREMER prépare actuellement la récupération de cet appareil et tiendra l'Autorité de sûreté nucléaire informée du résultat de ces opérations.

En raison de la perte de ce matériel contenant de la matière radioactive, cet incident est provisoirement classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie