Perte de deux sources radioactives scellées

Publié le 09/02/2016

Faculté de Pharmacie 92290 Châtenay-Malabry

En août 2015, un contrôle documentaire de l’ASN visant à vérifier la validité des autorisations de détenir et utiliser des sources radioactives scellées et non scellées par la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry a révélé la perte de deux sources scellées de Nickel-63.

L’inventaire des sources scellées de la Faculté conduit en octobre 2015 n’a pas permis de les retrouver. Le responsable du laboratoire de chimie analytique de la Faculté, où officiait le titulaire de l’autorisation, a adressé le 19 janvier 2016 à l’ASN une déclaration de perte de sources radioactives, anciennement utilisées dans ce laboratoire à des fins de détection en chromatographie en phase gazeuse.

L’inventaire national des sources géré par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) montre une activité résiduelle totale de 913 MBq au moment de la déclaration de perte.

Les sources scellées de Nickel-63 pourraient présenter un risque d’exposition qui ne doit pas être négligé en cas de dispersion consécutivement à la perte d’intégrité du dispositif contenant soit par dégradation temporelle des matériaux de confinement de la source, soit par manipulation destructive de ces sources.

Si vous trouvez ces sources, il convient de prévenir :

  • l’ASN au 0800 804 135
Numéro vert 0 800 804 135
  • l’IRSN au 01 58 35 95 13

L’ASN veillera à ce que la Faculté de Pharmacie tire le retour d’expérience de cet incident, notamment en améliorant les procédures de gestion et de surveillance de ses sources radioactives.

Considérant l’absence de reprise de ces anciennes sources radioactives, la défaillance des dispositions de surveillance afin de garantir la sûreté de ces sources radioactives et la rupture possible de leur confinement, l’ASN classe provisoirement cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie