Perte d'une source radioactive de faible activité

Publié le 06/10/2008

Isolife 91120 Palaiseau

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 11 septembre 2008 de la perte d'un appareil portable de recherche de plomb dans les peintures. Cet appareil de marque RMD, de type LPA-1, est équipé d'une source radioactive de cobalt 57 présentant une faible activité (environ 106 méga becquerels).
 
L'appareil, en provenance du Finistère était attendu par le fournisseur, les Laboratoires Protec à Palaiseau (91), pour une opération de maintenance.  Il semble que cet appareil, transporté par la société ISOLIFE, ait été perdu lors de son acheminement.
 
Ce type d'appareil ne présente pas, dans les conditions normales d'utilisation, de risques particuliers pour toute personne se trouvant temporairement à proximité immédiate. Il convient en revanche d'éviter toute manipulation, en particulier toute tentative d'extraction de la source qu'ils contiennent, qui ne peut être réalisée que par des techniciens spécialisés.
Cet appareil ne présente aucun intérêt en dehors de son utilisation d'origine.
Toute personne apercevant cet appareil est priée de le signaler sans délai à l'une des autorités suivantes :
 
•    la Préfecture de l'Essonne (01 64 97 00 23) ;
•    l'Autorité de sûreté nucléaire (0800 804 135 ou 01 43 19 70 44 )
•    l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (01 30 15 52 00).
 
En raison de la perte d'une source scellée radioactive, cet incident est classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie