Perte d'une source radioactive à l'Ecole nationale vétérinaire de Toulouse

Publié le 12/12/2007

École nationale vétérinaire 31000 Toulouse

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 23 octobre 2007 de la perte d'une source radioactive de nickel 63 à l'École nationale vétérinaire de Toulouse.

L'École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) était autorisée jusqu'en 2001 à détenir et manipuler des sources radioactives à des fins de recherches biologiques. Ne souhaitant plus poursuivre cette activité, l'ENVT n'a pas renouvelé son autorisation et a décidé d'entreprendre des travaux de réaménagement des locaux jusqu'alors utilisés pour la manipulation des sources radioactives.
 
Des travaux de décontamination et de gestion des déchets et sources radioactives ont été réalisés. Sept sources radioactives non caractérisées ont alors été recensées et isolées en vue de leur gestion postérieure, dans un local contenant d'autres déchets en attente d'évacuation vers l'ANDRA.
 
L'IRSN, venu caractériser les sources, a informé l'ENVT en août 2007 de la disparition de l'une d'elles. L'ENVT n'en a informé l'ASN que le 23 octobre 2007 et estime probable que la source manquante ait été malencontreusement évacuée vers l'ANDRA avec d'autres déchets et matériels contaminés.
 
La division de Bordeaux de l'ASN a demandé à l'ENVT d'effectuer des investigations complémentaires pour tenter de retrouver la trace de la source manquante auprès des entreprises intervenues dans la gestion des déchets contaminés, ainsi qu'auprès des personnels et étudiants de l'École.
 
L'activité de la source perdue est inconnue. Elle est de forme cylindrique, et ne porte aucune inscription précise. Ses dimensions sont d'environ 4 cm de diamètre et 10 cm de longueur. Cette source peut présenter des risques d'exposition externe pour toute personne la manipulant et ne présente aucun intérêt en dehors de son utilisation d'origine.
 
Au titre de la perte de traçabilité des appareils et des sources et du manque de culture de radioprotection, l'ASN classe cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.
 
Toute personne apercevant cette source est priée de le signaler sans délai à l'une des autorités suivantes :
·    la Préfecture de Haute-Garonne : 05 34 45 34 45,
·    l'Autorité de sûreté nucléaire : Direction de l'Environnement et des situations d'urgence : 0800 804 135,
·    la division de Bordeaux de l'ASN : 05 56 00 05 05,
·    l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire : 01 30 15 52 00.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie