Disparition d’une source radioactive scellée de très faible activité

Publié le 18/06/2021

CHRUB Besançon

Le centre hospitalier régional universitaire de Besançon (CHRUB) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le 28 mai 2021, la disparition d’une source radioactive scellée d’iode-129 du service de médecine nucléaire.

Cette source est utilisée pour la calibration d’un compteur de biologie et se présente sous la forme d’un tube à essai. Le compteur est lui aussi introuvable.

La disparition a été constatée le 28 mai 2021 lors d’un inventaire. Les recherches effectuées par les conseillers en radioprotection sont restées sans résultat.

L’activité actuelle de cette source d’iode-129, fabriquée en 1996, est en deçà du seuil d’exemption fixé par le code de la santé publique1. Cette source ne présente pas de risque de contamination en raison de son caractère scellé et le risque d’exposition radiologique est extrêmement limité en raison de sa très faible activité.

Toute personne ayant trouvé ou aperçu cette source doit prévenir les services de secours en premier lieu, puis l’Autorité de sûreté nucléaire, aux numéros suivants :

  • Service de secours : 18 ou 112
  • N° vert des urgences radiologiques de l’ASN : 0800 804 135

L’ASN veillera à ce que le CHRUB tire le retour d’expérience de cet incident, notamment en améliorant les procédures de gestion et de surveillance de ses sources radioactives.

L’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

1. Le code de la santé publique (article R. 1333-14) prévoit, pour chaque radionucléide, un seuil d’activité en deçà duquel les sources radioactives, en raison du très faible risque qu’elles présentent pour la santé des personnes et l’environnement, ne sont soumises à aucun contrôle de la part de la puissance publique.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie