Découverte de trois flacons contenant des sels d’uranium à l’Université de Lorraine

Publié le 26/10/2020

Université de Lorraine - Institut Universitaire de Technologie (IUT) Nancy Brabois 54600 Villers-lès-Nancy

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 1er octobre 2020 d’un événement significatif dans le domaine de la radioprotection (ESR) relatif à la découverte de sources radioactives orphelines à l’Institut Universitaire de Technologie (IUT), sur son site de Villers-lès-Nancy.

L’IUT a procédé à la réalisation d’un inventaire des stocks de ses produits chimiques afin de préparer sa prochaine collecte de déchets. Dans ce cadre, trois flacons contenant des sels d’uranium ont été découverts.

Ces flacons ont immédiatement été isolés dans un lieu sécurisé, en vue de leur élimination dans une filière appropriée.

L’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) de Strasbourg a été mandaté pour procéder à la caractérisation des sources. Son intervention le 8 octobre a permis de confirmer qu’il s’agissait de deux flacons d’acétate d’uranyle et d’un flacon de nitrate d’uranyle.

D’après ces premières analyses, l’événement n’a pas eu de conséquence sur l’environnement, le public ou les travailleurs. Néanmoins, en raison de défaillances dans la gestion de sources radioactives, l’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

En effet, des défaillances dans la gestion des sources par l’IUT avaient déjà été constatées (voir l’avis d’incident du 19 décembre 2016).

L’ASN veillera à ce que l’IUT, en lien avec le service compétent en radioprotection de l’Université de Lorraine, tire le retour d’expérience de cet incident.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie