Découverte de sources de radium abandonnées

Publié le 15/04/2009

Cabinet de radiologie "La Hiroire" 40000 Mont-de-Marsan

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 13 mars 2009 de la découverte de plusieurs sources radioactives dans un local du cabinet de radiologie "La Hiroire" à Mont-de-Marsan.

L'ASN a réalisé une inspection réactive afin d'examiner les circonstances de l’événement. Deux agents de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont procédé à la caractérisation des sources, puis à leur mise en sécurité.

Les inspecteurs ont relevé la présence de deux lots de sources : l'un constitué par 9 aiguilles de radium 226 entreposées dans une caisse en bois recouverte de plaques de plomb ; l'autre constitué par 5 aiguilles de radium placées dans un double container plombé. Les deux lots étaient entreposés dans le local de l'ancienne chaufferie du cabinet, inaccessible au public.

Les aiguilles les plus irradiantes présentent un débit de dose avoisinant 50 mSv/h au contact. Les contrôles réalisés par l'IRSN n'ont pas mis en évidence de traces de contamination.

La découverte a eu lieu à l’occasion d’un contrôle réalisé par un organisme agréé, au vu des résultats du dosimètre d'ambiance (1 mSv) placé dans une salle de radiologie mitoyenne au local concerné.

Les radiologues du cabinet, qui n'avaient pas connaissance de l'existence de ces sources, n'ont pas été en mesure d'en indiquer l'origine. Les sources auraient pu être placées dans le local en 1998 par un praticien lors de l'emménagement dans le cabinet.

Des investigations sont en cours pour identifier les personnes susceptibles d'avoir été exposées, en vue d'évaluer les doses reçues par ces personnes.

En raison d'une défaillance dans le contrôle des matières nucléaires, l’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie