Conditionnement et d’entreposage de déchets radioactifs (Cedra)

L'installation Cedra a pour vocation de traiter et conditionner les déchets radioactifs de catégorie B (moyenne activité à vie longue - "MA-VL") et d'entreposer les déchets de catégorie B du CEA, traités ou en attente de traitement et conditionnement.

Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

L’installation nucléaire de base (INB) 164 est située sur le centre CEA de Cadarache.

L’installation de Conditionnement et d’entreposage de déchets radioactifs (Cedra), mise en service en 2006, a pour vocation l’entreposage des déchets solides radioactifs de type MA-VL (moyenne activité vie longue) provenant principalement du fonctionnement et du démantèlement d’installations nucléaires du centre CEA de Cadarache.

Ces déchets sont entreposés pour 50 ans sous entrepôts (pour les déchets faiblement irradiants - FI) ou en alvéoles (pour les déchets moyennement irradiants - MI), dans l’attente d’une solution de gestion définitive.

La réalisation de Cedra est prévue en quatre tranches :

  • la tranche 1 comprenant deux bâtiments d’entreposage de colis FI, un bâtiment d’entreposage de colis MI, un bâtiment de moyens généraux et un bâtiment énergie ;
  • la tranche 2, non construite à ce stade, comprenant un bâtiment intermédiaire d’entreposage de déchets présentant des caractéristiques spécifiques (dits « exotiques ») et une unité de traitement ;
  • les tranches 3 et 4, non construite à ce stade, constituant des extensions progressives des bâtiments MI et FI.

L’installation a pour but de remplacer à terme l’INB 56 à Cadarache dont une partie des déchets qui y sont entreposés, sont en cours de transfert vers Cedra.

L’ASN considère que, après plusieurs années marquées par des non‑respects des spécifications d’acceptation et d’entreposage des colis, la gestion des colis et la sûreté associée aux opérations de réception, manutention, entreposage et surveillance des colis, se sont améliorées et sont désormais à un niveau globalement satisfaisant. Le CEA devra néanmoins fiabiliser ses systèmes de préhension par ventouse, source d’événements significatifs dans cette installation et dans d’autres au cours des dernières années.

Date de la dernière mise à jour : 16/05/2019