[Bretagne et Pays de la Loire] : bilan globalement satisfaisant en 2017 pour la sûreté nucléaire et la radioprotection - Contrôles dans les INB : une exploitation satisfaisante des deux irradiateurs de Sablé-sur-Sarthe (72) et de Pouzauges (85)

Publié le 29/05/2018 à 10:23

Communiqué de presse

L’ASN a poursuivi en 2017 l’analyse des conclusions du réexamen périodique de l’irradiateur de Sablé-sur-Sarthe. Elle a sollicité une expertise de l’IRSN sur ce dossier, en demandant que soient plus particulièrement examinés la pertinence du plan d’action proposé par l’exploitant et le calendrier de mise en œuvre associé. Ce réexamen est également mis à profit pour étudier les renforcements à mettre en place concernant les accès à la cellule d’irradiation. Cela fait suite à l’incident de juin 2009 relatif à l’ouverture intempestive de la porte d’accès de la cellule d’irradiation sur le site de Pouzauges.

En 2017, l’ASN a autorisé l’extension du hall de manutention de l’installation de Sablé-sur-Sarthe et la rénovation de son système de sécurité incendie et de télétransmission des alarmes. L’ASN a également autorisé la rénovation du système de détection et d’incendie de l’installation de Pouzauges.

La société Ionisos a déposé, en 2017, le rapport de conclusion du premier réexamen périodique pour le site de Pouzauges. L’ASN avait demandé à l’exploitant d’intégrer à cet examen les recommandations émises lors du réexamen du site de Sablé-sur-Sarthe. L’ASN instruira ce dossier en 2018.

Contrôles dans le domaine médical : la radioprotection des patients est satisfaisante en radiothérapie mais elle reste insuffisante pour les pratiques interventionnelles.

Concernant la radiothérapie, une attention particulière a été portée sur le management des risques et la mise en œuvre des nouvelles techniques de traitement (par ex. stéréotaxie). Les sites contrôlés sont maintenant résolument engagés dans une phase de management de la qualité et d’amélioration continue. Les objectifs « qualité » sont redéfinis régulièrement par l’instance de gouvernance bien que leurs suivi et évaluation restent parfois encore perfectibles.

Concernant les pratiques interventionnelles radioguidées, la radioprotection des travailleurs est globalement mieux prise en compte, même si les efforts doivent être poursuivis en termes de quantification des doses et de protection du cristallin de l’œil et des extrémités des professionnels de santé. En ce qui concerne la radioprotection des patients, des progrès importants restent nécessaires en matière de formation des praticiens et de mise en œuvre des démarches d’optimisation des expositions médicales. La création des groupements hospitaliers de territoire pourrait constituer une opportunité pour mutualiser des fonctions de physique médicale et développer la présence effective de physiciens médicaux dans les hôpitaux.

Contrôles dans l’environnement : avancement des travaux d’enlèvement de stériles miniers

L’ASN apporte son expertise à la DREAL pour le contrôle de projets de travaux prévus par Orano cycle concernant l’enlèvement de stériles miniers, ainsi que sur des projets de création d’alvéoles de stockage sur les sites existants pour le stockage de ces stériles miniers ou des boues et sédiments autour d’anciens sites bretons. L’ASN observe avec satisfaction l’avancement des travaux d’enlèvement de stériles miniers.

Enfin, l’ASN demande de renouveler fin 2018 la campagne de mesure du radon dans les habitations situées à proximité immédiate de stériles miniers et n’ayant pas encore fait l’objet de telles mesures.

Contact presse :

Pierre SIEFRIDT, chef de la division de Nantes, tél : 02 72 74 79 34 pierre.siefridt@asn.fr

Evangelia PETIT, chef du service de presse, tél 01 46 16 41 42 evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 30/05/2018