Atelier Elan IIB

L’atelier ELAN IIB dédié à la fabrication de sources de césium 137 et de strontium 90 entre 1970 et 1973 est arrêté depuis 1973.

Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Installation contrôlée par

la division de Caen

L’atelier ELAN IIB sur le site de La Hague dédié à la fabrication de sources de césium 137 et de strontium 90 entre 1970 et 1973 est arrêté depuis 1973.

Usine UP2‑400, station de traitement des effluents STE2 et installation ÉLAN IIB

Orano Cycle a déposé en juillet 2015 des dossiers de démantèlement complets pour les INB 33 et 38. Il a également transmis les rapports de réexamen des INB 33, 38 et 47. L’instruction des réexamens, conjointe avec celle des dossiers de démantèlement, permet notamment de s’assurer que les dispositions de maîtrise du vieillissement sont compatibles avec la stratégie de démantèlement envisagée par l’exploitant, en particulier avec la durée prévisionnelle de l’ensemble du projet de démantèlement. L’exploitant doit notamment réaliser des études complémentaires concernant la tenue au séisme du Laboratoire central de contrôle (LCC). En 2018, Orano Cycle a déposé des mises à jour des dossiers de démantèlement des INB 33 et 38. L’exploitant a poursuivi la réalisation des opérations de démantèlement autorisées par décrets de 2013, notamment dans l’INB 33. Le démantèlement de l’INB 33 avance de façon satisfaisante, tandis que celui de l’INB 38 rencontre des difficultés, dues principalement aux incertitudes sur le contenu radiologique et chimique des cellules. Concernant l’INB 47, les résultats des caractérisations complémentaires, préalables nécessaires aux opérations de démantèlement, ont conduit Orano Cycle à engager la révision du scénario de démantèlement, qui sera présentée à l’ASN en 2019. L’ASN note toutefois qu’Orano Cycle s’attache à définir des plans d’action pour maîtriser les dérives de calendrier.

Date de la dernière mise à jour : 16/05/2019