Site de Saclay

Le site nucléaire de Saclay est situé à environ 20km de Paris, à la limite de l'Essonne et des Yvelines. Fondé au début des années 1950, ce site est l'un des plus importants centre de recherche du CEA, et occupe 200 hectares.

CEA de Saclay

Le site en bref

Le centre d’études de Saclay, d’une superficie de 223 hectares, est situé à environ 20 km au sud‑ouest de Paris, dans le département de l’Essonne. Environ 6 000 personnes y travaillent. Ce centre est principalement dédié, depuis 2005, aux sciences de la matière, à la recherche fondamentale et à la recherche appliquée. Les applications concernent la physique, la métallurgie, l’électronique, la biologie, la climatologie, la simulation, la chimie et l’environnement. La recherche appliquée nucléaire a pour objectif principal l’optimisation du fonctionnement des centrales nucléaires françaises et leur sûreté. Huit INB sont implantées dans ce centre. Il accueille également une antenne de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (institut de formation) et deux entreprises à vocation industrielle : Technicatome, qui conçoit des réacteurs nucléaires de propulsion navale, et CIS bio international, usine de production de médicaments radiopharmaceutiques pour la médecine nucléaire.

Appréciations 2018

Depuis 2017, les centres de Saclay et de Fontenay‑aux‑Roses ont été regroupés au sein d’un centre unique (CEA Paris‑Saclay). Une nouvelle organisation a également été mise en œuvre en 2017 afin d’améliorer la gestion des projets de démantèlement, avec la création du service des installations en assainissement‑démantèlement. L’ASN a été vigilante, pendant cette période de consolidation de ces nouvelles organisations, au maintien de la maîtrise de la sûreté et de la radioprotection dans les INB de Saclay. L’ASN considère que les INB du centre de Saclay sont exploitées dans des conditions de sûreté satisfaisantes. L’organisation est également efficiente pour gérer les flux de transports, importants et très divers quant aux types de colis et de leurs contenus.

Toutefois, le CEA rencontre encore des difficultés dans la réalisation de prescriptions techniques dans les échéances fixées par l’ASN. Les opérations de démantèlement, de reprise et de conditionnement des déchets prennent du retard. L’ASN considère que l’avancement des projets de démantèlement fait partie des enjeux majeurs pour la sûreté des installations arrêtées et que la gestion des déchets issus des opérations de démantèlement constitue un point crucial pour le bon déroulement des programmes de démantèlement.

Les contrôles réalisés par l’ASN en 2018 ont montré la nécessité, pour le CEA, de renforcer sa vigilance sur la gestion du risque incendie au sein des INB. Cela concerne aussi bien la démonstration de maîtrise des risques que la réalisation des contrôles périodiques qui garantissent le bon fonctionnement des équipements concourant à la protection incendie.

La révision du plan d’urgence interne (PUI) n’a toujours pas abouti en 2018. Sa mise à jour permettra de disposer d’une estimation actualisée des risques que présentent les installations nucléaires de Saclay compte tenu de la diminution du risque liée à l’arrêt du réacteur Osiris. À l’issue de l’instruction et de l’approbation du PUI, l’ASN sera par ailleurs en mesure d’apprécier la possibilité d’implantation, à proximité du site du CEA, d’établissements destinés à recevoir du public en nombre important.

Par ailleurs, à la suite de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima, l’ASN avait lancé une démarche d’évaluation complémentaire de sûreté des installations nucléaires. En particulier, les moyens de gestion de crise des centres avaient été examinés pour le centre de Saclay. L’ASN a prescrit en 2015 la réalisation de nouveaux moyens pour la gestion de crise, notamment la construction ou le renforcement de centres de crise « noyau dur » résistant à des conditions extrêmes. Face aux retards avérés dans la mise en œuvre des nouveaux bâtiments de gestion de crise, les mesures compensatoires proposées par le CEA devront être rapidement opérationnelles.

Un exercice de crise national a été organisé au mois de décembre 2018. Il avait pour but de tester les dispositifs prévus, tant par les pouvoirs publics que par l’exploitant, en cas d’accident survenant dans une INB. Cet exercice s’est tenu sur deux journées. La première à dominante « sûreté nucléaire » a été organisée autour d’un scénario d’accident non connu des participants qui concernait l’INB 101 (réacteur Orphée) et a conduit à la mobilisation de l’organisation de crise (centre opérationnel départemental de la préfecture de l’Essonne, centre d’urgence de l’ASN, centre technique de crise de l’IRSN, poste de commandement direction du Centre CEA de Saclay et centre de coordination en cas de crise du CEA). L’ASN estime que cet exercice a permis d’identifier plusieurs faiblesses dans l’organisation de crise du CEA, qui devront être corrigées. La seconde journée, à dominante « sécurité civile », a permis à la préfecture de l’Essonne, avec l’appui des acteurs territoriaux, de préparer la mise en œuvre des actions de protection des populations.

Les installations du CEA de Saclay

N° D'INB

Nom

Activité

 18

 Ulysse

 Réacteur d'enseignement, en phase de cessation définitive d'exploitation.

 35

 STEL

Station de traitement et d'entreposage des effluents liquides radioactifs de faible et moyenne activité du centre. Prochaine mise en service de STELLA, installation de cimentation des concentrats de traitement.

 40

 Osiris

Osiris est un réacteur de recherche de type piscine. Il permet l'irradiation de combustibles nucléaires ou de matériaux ainsi que la production de radioéléments artificiels. Isis est un réacteur « maquette » destiné à tester les nouvelles configurations de coeur pour Osiris. Il se destine à terme à la fonction de « réacteur école ».

 49

 LHA

Laboratoire de haute activité : 4 cellules sur 17 sont encore en fonctionnement, les autres cellules sont assainies ou en cours d'assainissement. Les LHA devraient être assainis d'ici les 1 à 2 années à venir pour laisser place à d'autres activités.

 50

 LECI

Laboratoire d'expertise des matériaux et combustibles irradiés. Une procédure d'extension de cette installation a eu lieu afin d'autoriser le fonctionnement d'une nouvelle ligne de cellules blindées dans le cadre de nouvelles expertises.

 72

 déchets

Cette installation est dédiée au traitement et à l'entreposage de déchets radioactifs solides, provenant essentiellement des installations du centre de Saclay et de la collecte nationale des sources sans usage.

 77

 Poséidon

Cet « irradiateur piscine» met à disposition de tout utilisateur (industriel, scientifique,...), le rayonnement gamma issu des sources scellées de cobalt 60.

 101

 Orphée

Réacteur de type piscine, Orphée est destiné à produire des neutrons thermiques pour la recherche fondamentale. Cette installation dispose aussi d'une expérience en neutronographie industrielle.

Le centre de Saclay abritait également les INB 48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Par ailleurs, le centre de Saclay est constitué de nombreux autres laboratoires de recherche réglementés, le cas échéant, au titre du Code de l'Environnement comme installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE). Ces installations relèvent de la compétence du Préfet du département de l'Essonne.

Actualités

Actualités des installations nucléaires du site de Saclay

Lettres de suite d'inspections

Lettres de suite d'inspections des installations nucléaires du site de Saclay

Avis d'incidents

Avis d'incident des installations nucléaires du site de Saclay

Courriers de position

Courriers de position des installations nucléaires du site de Saclay

Réglementation

Réglementation concernant les installations nucléaires du site de Saclay

Participation du public

Participation du public concernant les installations nucléaires du site de Saclay

Date de la dernière mise à jour : 21/05/2019