Réacteur universitaire de Strasbourg (déclassé)

De conception et de caractéristiques très proches de celles du réacteur Ulysse du CEA de Saclay, le réacteur universitaire de Strasbourg (RUS – INB n° 44) de l’Université Louis Pasteur était principalement utilisé pour la réalisation d’irradiations expérimentales et la production de radio-isotopes à vie courte.

Réacteur de recherche - Université Louis Pasteur

Installation contrôlée par :

la division de Strasbourg

L'installation en bref

Le réacteur universitaire de Strasbourg (INB 44), exploité par l'université Louis Pasteur, est situé sur le territoire de la commune de Schiltigheim dans le département du Bas-Rhin, à proximité de Strasbourg.

De conception et de caractéristiques très proches de celles du réacteur Ulysse du CEA de Saclay, le réacteur universitaire de Strasbourg (RUS – INB n° 44) de l’Université Louis Pasteur était principalement utilisé pour la réalisation d’irradiations expérimentales et la production de radio-isotopes à vie courte. Le décret autorisant l’Université Louis Pasteur de Strasbourg à procéder aux opérations de mise à l’arrêt définitif et de démantèlement a été publié au Journal officiel du 22 février 2006. Les travaux de démantèlement ont débuté au second semestre 2006 et se sont terminés en août 2008. Les travaux de démantèlement de ce réacteur ont fait l'objet d'inspections régulières par les inspecteurs de l'Autorité de sûreté nucléaire. Ceux-ci ont contrôlé le respect par l'exploitant des prescriptions générales et techniques imposées.

Le Préfet du Bas-Rhin, la commission locale d’information, constituée par le Président du Conseil général du Bas-Rhin, et les 21 communes situées à moins de 5 km du réacteur universitaire ont été consultés sur la demande de déclassement et se sont exprimés favorablement.

Le déclassement du réacteur universitaire de Strasbourg (INB 44) a été prononcé en octobre 2012.

Date de la dernière mise à jour : 28/05/2020