La sûreté nucléaire et la radioprotection en Rhône-Alpes en 2013 : l’ASN dresse un bilan globalement assez satisfaisant

Publié le 29/04/2014 à 12:30

Communiqué de presse

La division de Lyon de l’ASN a présenté à Lyon, le 29 avril, le bilan de son action de contrôle en région Rhône-Alpes pour l’année 2013. Une conférence de presse sera également tenue à Clermont-Ferrand le 26 juin pour la région Auvergne.

Ces conférences de presse font suite à la présentation par le collège de l’ASN de sonRapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en2013,le 15 avril 2014, à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST).

Au regard des 354 inspections réalisées en 2013, l’ASN considère que le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection de la région Rhône-Alpes reste globalement assez satisfaisant. Toutefois, les résultats de son action de contrôle ont conduit l’ASN à renforcer sa vigilance concernant certaines installations.

"

Concernant les centrales nucléaires d’EDF, l’ASN considère que les performances des centrales nucléaires de Cruas, Saint-Alban et Tricastin rejoignent l’appréciation générale globalement assez satisfaisante portée sur EDF.

En revanche, les performances de la centrale nucléaire de Bugey sont en retrait, notamment en matière de maîtrise des opérations de maintenance et d’exploitation.

En 2013, l’ASN a continué son instruction des dossiers de poursuite de fonctionnement des réacteurs. En particulier, elle a imposé à EDF des prescriptions qui conditionnent la poursuite de fonctionnement du réacteur n°4 du Bugey au-delà de son troisième réexamen de sûreté.

En matière de protection de l’environnement, l’ASN a pris des décisions de mise en demeure à l’encontre de plusieurs centrales nucléaires de la région.

Concernant les installations du cycle du combustible exploitées par AREVA, l’ASN a placé l’installation FBFC de Romans-sur-Isère sous « vigilance renforcée ». L’exploitant doit en particulier améliorer sa rigueur d’exploitation, sa culture de conformité au référentiel, et sa capacité de pilotage des projets de renforcement de la sûreté des installations.

Sur le site du Tricastin, l’ASN constate des améliorations sur les installations exploitées par AREVA NC. L’ASN rappelle par ailleurs que les travaux de renforcement et de modernisation de certaines installations doivent être poursuivis.

L’ASN sera vigilante pour que la phase transitoire de la réorganisation du site du Tricastin ne perturbe pas le niveau de sûreté des installations. L’ASN a également renforcé son contrôle concernant la mise en œuvre des opérations de rinçage des circuits de l’usine Eurodif.

Concernant les autres installations nucléaires, l’ASN considère que leur niveau de sûreté est satisfaisant. En particulier, l’ASN note le travail important réalisé par l’institut Laüe-Langevin pour mettre en œuvre des renforcements de sûreté à la suite de l’accident de Fukushima.

Dans les quatre installations en démantèlement, l’ASN considère que le recours important à la sous-traitance nécessite que les exploitants maintiennent la surveillance des prestataires.

Dans le domaine médical, les inspections menées par l’ASN dans les centres de radiothérapie confirment l’amélioration du niveau des effectifs dédiés à la radiophysique médicale et l’assurance de la qualité. Cette démarche doit désormais faire l’objet d’une amélioration continue, notamment lorsque de nouvelles techniques sont mises en œuvre.

En matière d’imagerie médicale, la maîtrise des doses délivrées aux patients reste un objectif prioritaire de l’ASN. Les actes d’imagerie doivent faire l’objet de justification et d’optimisation, notamment en scanographie et en radiologie interventionnelle.

Cette présentation a également été l’occasion de faire un point d’avancement sur les suites données en France à l’accident de Fukushima, concernant en particulier la mise en place du « noyau dur » sur les centrales nucléaires.

  

Contact presse : Evangelia Petit, chef du service de presse, tél 01 46 16 41 42 evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017