La sûreté du cycle du combustible

La fabrication du combustible puis le retraitement de celui-ci à l'issue de son passage dans les réacteurs nucléaires constituent le cycle du combustible.

La France est l'un des rares pays présentant sur son territoire l'ensemble des installations permettant la conversion, l'enrichissement, la fabrication, le traitement et le recyclage des matières nucléaires. Elle est devenue une référence à l'échelle mondiale en la matière. Le contrôle de la sûreté de ces différentes installations constitue une mission majeure pour l'Autorité de sûreté nucléaire.
 

Les étapes du cycle du combustible

Le cycle du combustible nucléaire débute par l'extraction du minerai, le traitement et l'enrichissement de l'uranium, passe par la fabrication des combustibles, leur utilisation en réacteur, leur retraitement et s'achève avec le stockage des divers déchets radioactifs provenant des réacteurs ou des opérations industrielles du cycle.

 En France, le combustible est recyclé après sa première utilisation. Deux matériaux en sont extraits : le plutonium (qui sert à  fabriquer le MOX) et l'uranium de retraitement (qui peut être réenrichi). Ce dernier n'est plus utilisé aujourd'hui pour des raisons économiques. Pour ces deux matériaux, le recyclage n'est utilisé qu'une seule fois.
 

Le cycle du combustible nucléaire
Le cycle du combustible nucléaire
Le traitement et la conversion de l'uranium

Le traitement et la conversion de l'uranium

L'extraction de l'uranium

L'extraction de l'uranium

L'enrichissement

L'enrichissement

La fabrication d'assemblages combustibles

La fabrication d'assemblages combustibles

Le retraitement

Le retraitement

Date de la dernière mise à jour : 04/09/2017