Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

La sûreté du cycle du combustible

La fabrication du combustible puis le retraitement de celui-ci à l'issue de son passage dans les réacteurs nucléaires constituent le cycle du combustible.

La France est l'un des rares pays présentant sur son territoire l'ensemble des installations permettant la conversion, l'enrichissement, la fabrication, le traitement et le recyclage des matières nucléaires. Elle est devenue une référence à l'échelle mondiale en la matière. Le contrôle de la sûreté de ces différentes installations constitue une mission majeure pour l'Autorité de sûreté nucléaire.
 

 

Cependant, dans un contexte où les contraintes économiques se font de plus en plus présentes, l'ASN veille à ce que les solutions techniques retenues par les industriels soient et restent sans conséquences négatives en termes de sûreté et de radioprotection pour les travailleurs, la population et l'environnement.

Le combustible

Le combustible nucléaire sert à alimenter le coeur des réacteurs de centrales nucléaires pour produire de la chaleur qui est ensuite transformée en énergie électrique.

Les étapes du cycle du combustible

Le cycle du combustible nucléaire débute par l'extraction du minerai, le traitement et l'enrichissement de l'uranium, passe par la fabrication des combustibles, leur utilisation en réacteur, leur retraitement et s'achève avec le stockage des divers déchets radioactifs provenant des réacteurs ou des opérations industrielles du cycle.

Les enjeux de sûreté nucléaire et de radioprotection

Les risques liés aux installations du cycle du combustible sont essentiellement les risques industriels classiques (incendie et explosion notamment) et ceux liés aux agressions externes (séisme, inondation, environnement industriel…) qui constituent des initiateurs possibles d'incident et d'accident. De même, les risques liés aux facteurs humains et organisationnels méritent une attention toute particulière, ainsi que le montre le retour d'expérience d'accidents survenus à l'étranger.

Les installations françaises du cycle

La France est l'un des rares pays présentant sur son territoire l'ensemble des installations permettant la conversion, l'enrichissement, la fabrication, le traitement et le recyclage des matières nucléaires. Elle est devenue une référence à l'échelle mondiale en la matière. Le contrôle de la sûreté de ces différentes installations constitue une préoccupation majeure pour l'ASN.