L'ASN autorise le redémarrage du réacteur 3 de la centrale de Cattenom.

Publié le 03/09/2001 à 00:00

Communiqué de presse

Le 31 août 2001, l'ASN a autorisé EDF à procéder au redémarrage du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom.
 
Par une Décision, l'ASN impose à EDF une surveillance renforcée de l'activité du circuit primaire du réacteur 3.
 
L'ASN considère que l'ensemble des précautions prises permet d'assurer la sûreté du réacteur pour son prochain cycle de fonctionnement.
 
Ce réacteur avait été l'objet au cours de son cycle de fonctionnement précédent de dégradations importantes des assemblages de combustible. Cet incident avait été classé au niveau 1 de l'échelle INES.
 
La Décision de l'ASN (SD2/n°188) du 31.08.01 fixe des critères sévères de surveillance qui permettent :

 

  • de détecter de manière précoce l'apparition éventuelle de défauts d'étanchéité multiples causés par un phénomène similaire à celui du cycle de fonctionnement précédent,
  • de limiter la dissémination de matière radioactive dans le circuit primaire en cas de dégradation importante d'un assemblage combustible.

 

Cela garantit l'arrêt préventif du réacteur en cas de renouvellement de ce phénomène de dégradation.

 

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017