Visite à l’ASN de M. Tiippana, directeur général de l’Autorité de sûreté nucléaire finlandaise (STUK)

Publié le 28/01/2019 à 16:02

Note d'information

Petteri Tiippana, récemment reconduit pour un second mandat à la tête de l’Autorité de sûreté nucléaire finlandaise (STUK), s’est entretenu le 24 janvier dernier au siège de l’ASN avec Bernard Doroszczuk, président de l’ASN.

Rencontre ASN/STUK : B. Doroszczuk et P. Tiippana

L’ASN et STUK partagent de nombreux sujets communs sur les enjeux de sûreté et de radioprotection. Parmi eux, les deux EPR en construction à Flamanville et à Olkiluoto font l’objet d’une coopération déjà ancienne entre les deux autorités, et présentent des calendriers de réalisation proches : MM. Tiippana et Doroszczuk ont souhaité que cette collaboration se poursuive après les mises en service des deux réacteurs, y compris dans un cadre plus large qui intègrerait les autorités des autres pays exploitant, construisant ou ayant en projet des réacteurs de type EPR (Chine, Royaume-Uni, etc.).

Sur le plan européen, MM. Doroszczuk et Tiippana ont, en outre, échangé sur le rôle de WENRA et de l’ENSREG, dont les présidences seront renouvelées prochainement, et en particulier sur la nécessaire coordination avec la Commission européenne en matière de mise en œuvre des directives européennes.

Enfin, cette première rencontre a permis de prendre date pour une réunion bilatérale STUK-ASN en fin d’année, en Finlande.

Le 23 janvier M. Tiippana s'est entretenu avec Olivier Gupta, directeur général de l’ASN, sur les enjeux de sûreté des EPR de Flamanville 3 et Olkiluoto 3, ainsi que sur la stratégie de WENRA. Il s’est entretenu également avec Sylvie Cadet-Mercier, commissaire, sur le suivi de la démarche de « revue par les pairs » au niveau européen sur le vieillissement des réacteurs nucléaires.

Date de la dernière mise à jour : 28/01/2019