L’ASN fixe les conditions du démantèlement de deux installations du cycle du combustible exploitées par Orano Cycle sur le site du Tricastin

Publié le 03/11/2020 à 12:00

Note d'information

L’installation Georges Besse (INB 93) du site du Tricastin (Drôme) était destinée à l’enrichissement de l’uranium et est constituée principalement d’une installation de séparation des isotopes de l’uranium par le procédé de diffusion gazeuse. Elle avait été mise en service en 1978.

La décision 2020-DC-0695 du 13 octobre 2020 fixe des prescriptions relatives au démantèlement partiel de l’INB 93, à la suite de l’instruction du dossier de démantèlement transmis par Orano Cycle en 2015. Cette décision vient compléter les dispositions du décret prescrivant le démantèlement partiel de l’INB 93, publié le 5 février 2020.

Elle soumet en particulier à l’accord de l’ASN la dépose et le traitement des matériels métalliques de la « cascade de diffusion gazeuse[1] », la déconstruction des tours aéroréfrigérantes et les opérations d’assainissement final des structures et des sols. Elle fixe également des échéances pour les étapes du démantèlement de l’installation.

Également située sur le site du Tricastin, l’ancienne installation de fluoration de l’uranium Comurhex (INB 105) était destinée en premier lieu à la transformation de l’uranium sous forme d’hexafluorure (UF6) pour permettre son enrichissement ultérieur. Cette fabrication était réalisée à partir d’uranium naturel ou d’uranium de retraitement (opérations menées dans la partie de l’installation constituant l’INB 105).
La production a démarré en 1962 et l’installation a cessé de fonctionner définitivement en 2017.

La décision du 23 juillet 2020 établit des prescriptions relatives au démantèlement de l’INB 105, à partir du dossier de démantèlement transmis par Orano en 2014. Cette décision vient compléter les dispositions du décret prescrivant le démantèlement de l’INB 105 publié le 16 décembre 2019.

Elle soumet en particulier à l’accord de l’ASN le démantèlement de la cheminée « usine », les opérations d’assainissement final des bâtiments et des aires d’entreposage, et les opérations d’assainissement final des sols ayant pu être contaminés du fait des activités exercées dans l’installation. La décision encadre par ailleurs l’évacuation des colis de substances radioactives et dangereuses entreposés sur les aires 61 et 79.

En savoir plus

Publié le 20/10/2020

Décisions de l'ASN

Décision n° 2020-DC-0695 de l’ASN du 13 octobre 2020

Décision n° 2020-DC-0695 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 13 octobre 2020 relative au démantèlement partiel de l’installation nucléaire de base 93, exploitée par la société Orano Cycle.

Publié le 20/08/2020

Décisions de l'ASN

Décision n° CODEP-CLG-2020-038011 du président de l’ASN du 23 juillet 2020

Décision n° CODEP-CLG-2020-038011 du président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 23 juillet 2020 soumettant à son accord la réalisation d’opérations de démantèlement et fixant les prescriptions relatives au démantèlement de l’installation nucléaire de base n° 105 exploitée par Orano Cycle sur le site de Pierrelatte

Date de la dernière mise à jour : 03/11/2020