L’ASN a réuni son Groupe permanent d’experts sur les écarts affectant les soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville

Publié le 11/04/2019 à 16:00

Note d'information

L’ASN a réuni les 9 et 10 avril 2019 son Groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires (GP ESPN) sur la démarche proposée par EDF pour traiter les écarts affectant les soudures des tuyauteries principales d’évacuation de la vapeur du réacteur EPR de Flamanville. Des représentants de la CLI de Flamanville, du HCTISN, de l’ANCCLI et des autorités de sûreté étrangères concernées par la construction d’un réacteur EPR ont assisté à cette séance en tant qu’observateurs.

VVP EPR - Soudures traversée enceinte - copyright ASN

Ces soudures sont concernées par des écarts de conception et de fabrication. Dans son courrier du 2 octobre 2018, l’ASN considérait que leur mise en conformité devait être privilégiée et demandait à EDF de lui transmettre un dossier présentant sa démarche de traitement des écarts. Ce dossier a fait l’objet d’une instruction par la direction des équipements sous pression nucléaires de l’ASN, avec l’appui technique de l’IRSN, dont les conclusions ont été présentées au GP ESPN.

Le GP ESPN a remis à l’ASN un avis relatif aux huit soudures situées au niveau des traversées de l’enceinte de confinement. L’ASN rend public cet avis, ainsi que le rapport de sa direction des équipements sous pression nucléaires qui a été présenté au GP ESPN.

Le GP ESPN a notamment considéré que la nature et le nombre particulièrement important des écarts survenus lors de la conception et de la fabrication de ces soudures constituaient des obstacles majeurs à l’application d’une démarche d’exclusion de rupture. Il a donc considéré qu’EDF devait réparer ces huit soudures pour les mettre en conformité, ou renoncer à la démarche d’exclusion de rupture les concernant en apportant des modifications au réacteur permettant de prendre en compte de telles ruptures dans sa démonstration de sûreté.

Sur la base de cet avis, l’ASN prendra prochainement position sur la démarche proposée par EDF.

Le GP ESPN n’a pas pu examiner les éléments concernant les autres soudures des lignes vapeur principales, pour lesquelles EDF a prévu une mise en conformité. Il se réunira à nouveau le 6 juin 2019 pour examiner les propositions d’EDF.

Séances des 9 et 10 avril 2019

Démarche proposée par EDF concernant le traitement des écarts affectant les soudures des lignes vapeur principales en exclusion de rupture du réacteur EPR de Flamanville 3

Contrôle des équipements sous pression nucléaires

Centrale nucléaire EPR de Flamanville - Réacteurs de 1600 MWe - EDF

Télécharger

Lettre de saisine

(PDF - 139,68 Ko)

Télécharger

Avis des groupes permanents d'experts

(PDF - 115,34 Ko)

Télécharger

Rapport de l'ASN

(PDF - 6,09 Mo)

ASN

Lire l'avis de l'IRSN

(Lien externe)

consulter les notes d'information publiées par l'ASN sur le sujet :

Défauts de soudure sur les circuits secondaires principaux du réacteur EPR

Date de la dernière mise à jour : 16/04/2019