Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

L’ASN rend son avis sur l’anomalie de la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville

Publié le 11/10/2017 à 16:05

Note d'information

Couvercle de cuve du réacteur vu de dessous

Couvercle de cuve du réacteur vu de dessous

Le 10 octobre 2017, l’ASN a rendu son avis relatif à l’anomalie de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. L’ASN considère que cette anomalie n’est pas de nature à remettre en cause la mise en service de la cuve sous réserve de la réalisation de contrôles spécifiques lors de l’exploitation de l’installation. La faisabilité de ces contrôles n’étant aujourd’hui pas acquise pour le couvercle, l’ASN considère que le couvercle actuel ne peut être utilisé au-delà de 2024.

Entre le 10 juillet et le 12 septembre 2017, l’ASN a soumis à la consultation du public sur son site Internet son projet d’avis relatif à cette anomalie. Elle a également mis à disposition du public le rapport d’instruction établi par l’ASN et l’IRSN ainsi que l’avis de son groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires.

Cette consultation a recueilli plus de 13 000 commentaires, témoignant du fort intérêt du public pour ce sujet. La synthèse de cette consultation est disponible sur le site Internet de l’ASN.

A la suite de cette consultation du public et de celle du Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques, l’ASN a complété son avis afin de préciser certains éléments concernant la démarche de justification, le cadre réglementaire applicable et la fiabilité des données provenant d’Areva NP et d’EDF.

La mise en service de la cuve du réacteur EPR de Flamanville restera par ailleurs soumise à une autorisation délivrée notamment au regard des résultats d’une épreuve hydraulique d’ensemble du circuit primaire principal.

En outre, l’instruction par l’ASN, avec l’appui de l’IRSN, de la demande d’autorisation de mise en service du réacteur EPR de Flamanville se poursuit, au fur et à mesure de la transmission des dossiers par EDF.

En savoir plus :

Publié le 11/10/2017

Avis de l'ASN

Avis n° 2017-AV-0298 de l’ASN du 10 octobre 2017

Avis n° 2017-AV-0298 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 10 octobre 2017 relatif à l’anomalie de la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de la centrale nucléaire de Flamanville (INB n° 167)

Consultation du public du 10/07/2017 au 12/09/2017

[2017.07.057]

EPR : projet d’avis de l’ASN relatif à l’anomalie de la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve

Areva NP a mis en évidence fin 2014 une anomalie de la composition chimique de l’acier de la cuve du réacteur EPR de Flamanville, pouvant conduire à dégrader sa capacité à résister à la propagation d’une fissure. Areva NP a lancé un programme d’essais afin de justifier que la résistance mécanique de l’acier est suffisante dans toutes les situations de fonctionnement, y compris accidentelles. Les conclusions d’Areva NP ont été transmises à l’ASN en décembre 2016.

13833 commentaire(s)

Lire la suite

L’ASN présente sa position sur l’anomalie de la cuve du réacteur EPR de Flamanville

Publié le 28/06/2017 à 16:00

Communiqué de presse

L’ASN présente sa position sur l’anomalie de la cuve du réacteur EPR de Flamanville

L’ASN a présenté le 28 juin 2017 sa position sur l’anomalie de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. L’ASN s’est appuyée sur l’analyse des dossiers transmis par Areva NP et EDF, menée par sa direction des équipements sous pression nucléaires et son appui technique l’IRSN, et sur l’avis de son groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires.

Anomalies de la cuve de l'EPR

L’ASN a rendu publique le 7 avril 2015 une anomalie de la composition de l’acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve du réacteur de l’EPR de Flamanville.

Date de la dernière mise à jour : 11/10/2017