L’ASN souligne les actions nécessaires pour améliorer la radioprotection des patients lors de l’exercice de la radiothérapie en conditions stéréotaxiques

Publié le 26/09/2011 à 09:20

Note d'information

Sur la base d’un avis émis par le Groupe permanent des experts en radioprotection en milieu médical (GPMED), l’ASN a fait connaître aux services et agences relevant du ministère chargé de la santé les actions qui lui paraissent nécessaires pour améliorer la radioprotection des patients lors de l’exercice de la radiothérapie en conditions stéréotaxiques.

Le besoin d’expertiser les modalités d’exercice de la radiothérapie en conditions stéréotaxiques et de la radiophysique médicale associée avait été souligné dans un rapport d’inspection réalisée conjointement par l’ASN et l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en 2007. Un premier avis émis par le GPMED l’avait rappelé en mars 2009. A la demande de l’ASN, un second avis a été adopté par le GPMED en juin 2010, sur la base d’un rapport d’un groupe de travail. Il a permis d’identifier les modifications nécessaires pour améliorer la sécurité des soins lors de l’exercice de cette pratique.

D’une manière générale, l’ASN estime que le traitement de lésions intra- ou extra-crâniennes par les rayonnements ionisants, en conditions stéréotaxiques, doit être soumis aux règles d'autorisation, d'assurance de qualité et aux critères d'agrément qui s’appliquent à la radiothérapie externe. L’ASN précise toutefois que ces règles et critères devraient faire l'objet d'une adaptation lorsque ce type de traitement est réalisé avec une dose unique de rayonnements ionisants, comme c’est le cas, par exemple, pour le traitement des lésions intra-crâniennes. Il conviendrait donc de réexaminer les dispositions du code de la santé publique concernant la neurochirurgie et les dispositions applicables aux traitements par radiothérapie afin de parvenir à une meilleure harmonisation entre les différentes disciplines et de garantir la radioprotection du patient.

Outre les questions réglementaires, parmi les actions à mettre en place pour améliorer la radioprotection des patients, l’ASN souligne la nécessité de :

  •  prolonger la formation initiale des professionnels par une formation complémentaire théorique et pratique en radiothérapie stéréotaxique ;
  •  établir un guide de bonnes pratiques ;
  •  développer l’assurance de qualité avec le concours du radiophysicien ;
  •  définir les modalités spécifiques de contrôle de qualité des équipements et dispositifs, en incluant les différentes modalités d'imagerie associées, dont l'imagerie par résonance magnétique.

Les constructeurs d'équipements utilisés pour la radiothérapie en conditions stéréotaxiques ont été également approchés par l’ASN afin de faire progresser l'appui technique apporté aux utilisateurs et la formation dispensée par les fabricants lors de la mise en service d’une installation.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017