Les dirigeants de l’ASN à la rencontre des équipes chargées de la préparation au démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim

Publié le 21/07/2021 à 10:37

Note d'information

Bernard Doroszczuk, président de l’ASN, accompagné de membres du collège et de la direction générale de l’ASN, a été reçu le 12 juillet 2021 par les équipes de la centrale nucléaire de Fessenheim, ainsi que par le directeur des projets déconstruction et déchets d’EDF et le directeur adjoint de la division « production nucléaire » d’EDF. Le but de ce déplacement était de constater l’état d’avancement des travaux de préparation au démantèlement de la centrale et d’échanger, sur le terrain, avec les équipes chargées des principaux chantiers en cours.

La délégation de l’ASN s’est rendue en particulier :

  • sur le chantier qui vise à augmenter la capacité des installations de traitement des effluents, qui seront mobilisées notamment à l’occasion de la décontamination des circuits primaires ;
  • dans les bâtiments « combustible », où ont lieu les expéditions devant aboutir à l’évacuation de la totalité du combustible usé d’ici 2023 ;
  • en salle des machines, où doivent être aménagés les espaces nécessaires à l’installation d’entreposage de courte durée et de traitement des futurs déchets issus du démantèlement ;
  • dans le bâtiment d’entreposage des anciens générateurs de vapeur. Ces équipements seront prochainement transportés vers une installation suédoise de fusion et de décontamination. Ce type de procédé serait ensuite susceptible d’être déployé en France pour des opérations de valorisation ciblées de matériaux issus du démantèlement.

L’ASN et EDF ont également échangé sur les principaux enjeux du projet de préparation au démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim. Parmi ceux-ci figure en premier lieu le passage d’une logique d’exploitation, majoritairement constituée d’opérations régulières et standardisées, à une logique de chantiers uniques et spécifiques, propre aux opérations de démantèlement. L’ASN remarque qu’un tel changement nécessite une évolution profonde des pratiques d’analyse des risques mises en œuvre par les équipes du site ; il impose en outre une anticipation forte des exigences techniques et réglementaires associées. L’ASN et l’exploitant du site ont également souligné l’importance des dispositifs de formation et d’accompagnement, et du maintien des compétences clés en vue des chantiers préparatoires au démantèlement, dans un contexte où les effectifs de l’installation sont appelés à diminuer. Enfin, le caractère pilote de la centrale de Fessenheim permettra d’acquérir de l’expérience en vue des futurs démantèlements de réacteurs à eau pressurisée, ainsi que des connaissances utiles pour statuer sur la poursuite d’exploitation d’autres réacteurs similaires à ceux de Fessenheim.

Bernard Doroszczuk a tenu, en conclusion de la visite de l’ASN, à saluer l’implication des équipes de la centrale de Fessenheim, qui ont su maintenir un excellent niveau de sûreté jusqu’à la fin du fonctionnement des deux réacteurs, et qui se mobilisent efficacement en vue du démantèlement.

Date de la dernière mise à jour : 21/07/2021