L’ASN prend deux décisions relatives aux prélèvements d’eau et aux rejets d’effluents de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (Loiret)

Publié le 22/06/2011 à 17:02

Note d'information

Le collège de l’ASN a adopté le 3 mars 2011 deux décisions relatives aux prélèvements d’eau et aux rejets d’effluents liquides et gazeux de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.

 

Ces décisions répondent à une demande d’autorisation, déposée par EDF le 17 novembre 2009, qui a fait l'objet d'une instruction technique et administrative par l’ASN[1] et d’une consultation du Comité départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) du Loiret et de la Commission locale d’information (CLI) de Dampierre.

 

Ce renouvellement des autorisations a permis d'abaisser de façon significative les limites de tous les rejets radioactifs gazeux et liquides ainsi que de certaines substances chimiques, et de renforcer la surveillance de l’environnement.

 

Pour en savoir plus

[1] Conformément aux dispositions du décret n° 2007-1557 du 2 novembre 2007 relatif aux installations nucléaires de base et au contrôle, en matière de sûreté nucléaire, du transport de substances radioactives

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017