L’ASN révise les prescriptions concernant les opérations de reprise et de conditionnement des déchets contenus dans le silo 130 de l’installation nucléaire de base no 38, dénommée « STE 2 » dans l’établissement de La Hague

Publié le 28/11/2019 à 16:30

Note d'information

Le silo 130 est situé dans l’INB no 38, dénommée STE 2 (Station de traitement des effluents et déchets solides) exploitée par Orano Cycle (ex AREVA NC) sur le site de la Hague.

L’INB 38, en démantèlement sur le site de La Hague, assurait le traitement, avant rejet en mer, des effluents liquides radioactifs de faible et moyenne activités en provenance des ateliers de l’usine UP2-400. Elle assurait également l’entreposage de déchets au niveau de la zone nord-ouest du site, dont une partie des déchets, issus du traitement des combustibles de la filière uranium naturel graphite gaz (UNGG), sont entreposés en vrac dans le silo 130.

Le silo 130 a été exploité, de 1973 à 1981, pour l’entreposage des gaines en magnésium et, jusqu’en 1987, pour les chemises en graphite. Y sont également entreposés des déchets technologiques divers, ainsi que des terres et des gravats. Un incendie survenu en 1981 dans le silo a contraint l’exploitant à noyer les déchets solides. Ainsi, le silo contient aujourd’hui des déchets solides, de l’eau (utilisée pour l’extinction de l’incendie) et des boues.

L’ASN encadre depuis 2010 la reprise et le conditionnement des déchets anciens entreposés dans le silo 130. En particulier, l’article 1er de la décision no 2010-DC-0190 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 juin 2010 modifiée fixe à l’exploitant des prescriptions suivantes relatives à la reprise des déchets contenus dans le silo 130 :

  • début des opérations de reprise des déchets entreposés dans le silo 130 au plus tard le 30 avril 2018,
  • fin de l’évacuation des déchets solides au plus tard le 30 juin 2021,
  • fin des opérations de récupération et de reconditionnement des déchets solides, des boues et de l’eau au plus tard le 31 décembre 2023.

Compte tenu de difficultés techniques et organisationnelles, l’exploitant a demandé de reporter l’échéance de début de reprise et de fin d’évacuation des gros déchets solides du silo 130 ainsi que la fin des opérations de reprise et conditionnement des déchets (RCD) du silo 130.

Les principaux aléas rencontrés jusqu’à présent ont été les suivants :

  • les travaux de désamiantage du toit de silo retardés en raison de la très forte sollicitation des quelques entreprises certifiées pour ces travaux,
  • l’indisponibilité de fournisseurs résultant du décalage de certains travaux (robotique, ventilation, automatismes, radioprotection etc.),
  • des difficultés techniques lors du déroulement des travaux et des essais conduisant, pour certaines, à des modifications d’équipements,
  • la co-activité lors des opérations de montage des équipements dans la cellule de tri et de quantification des déchets.

L’ASN constate que les opérations sont engagées, ce qui donne une assurance raisonnable de la faisabilité de reprise des déchets solides. Il est ainsi acceptable de modifier les échéances s’imposant dorénavant à Orano Cycle pour le début et la fin des opérations de RCD du silo 130.

L’ASN édicte des prescriptions techniques supplémentaires concernant : 

  • la nature du conditionnement retenu pour les colis de gros déchets solides,
  • la définition d’éléments importants pour la protection (EIP) des intérêts mentionnés à l’article L. 593-1 du code de l’environnement,
  • la conduite du système d’extinction à l’argon protégeant la fosse 43 du silo 130.

Après consultation du public, l’ASN fixe donc, par sa décision no 2019-DC-0682 du 12 novembre 2019, les prescriptions relatives à la reprise et au conditionnement des déchets contenus dans le silo 130.

Publié le 28/11/2019

Décisions de l'ASN

Décision n° 2019-DC-0682 de l’ASN du 12 novembre 2019

Décision n° 2019-DC-0682 de l’ASN du 12 novembre 2019 fixant à Orano Cycle des prescriptions relatives à la reprise et au conditionnement des déchets contenus dans le silo 130 de l’installation nucléaire de base no 38, dénommée « STE 2 » dans l’établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant la décision no 2010-DC-0190 de l’ASN du 29 juin 2010

Publié le 20/07/2010

Décisions de l'ASN

Décision n° 2010-DC-0190 de l’ASN du 29 juin 2010

Décision n° 2010-DC-0190 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 juin 2010 fixant à AREVA NC des prescriptions relatives à la reprise des déchets contenus dans le silo 130 de l’INB 38, dénommée STE2 et située sur le site de La Hague

Date de la dernière mise à jour : 28/11/2019