Les présidents d’AREVA et EDF auditionnés par le collège de l’ASN sur l’application de la réglementation relative aux équipements sous pression nucléaires

Publié le 17/04/2015 à 11:30

Note d'information

Le 2 avril 2015, le collège de l’ASN a auditionné les présidents d’AREVA et d’EDF au sujet de l’application de la réglementation relative aux équipements sous pression nucléaires.

Le 9 juillet 2014, le Président de l’ASN, Pierre-Franck Chevet, avait déjà réuni les principaux industriels impliqués afin de les mobiliser sur la bonne application de cette réglementation, qui a introduit, en 2006, un renforcement significatif des modalités de justification et de surveillance de la conception et de la fabrication des équipements sous pression nucléaires. Cette audition s’inscrivait dans la continuité de cette réunion.

L’ASN fait régulièrement le constat que les justifications de sûreté apportées par les fabricants d’équipements sous pression nucléaires sont encore souvent insatisfaisantes. C’est le cas par exemple de celles associées aux générateurs de vapeur destinés au réacteur 3 de la centrale nucléaire du Blayais, pour lesquels l’ASN a demandé le 24 novembre 2014 à AREVA et EDF d’apporter des justifications de sûreté complémentaires. Celles-ci constituent des préalables au montage puis à la mise en service de ces nouveaux générateurs de vapeur.

Cette audition a permis d’arrêter le principe des actions restant à mettre en œuvre pour permettre la bonne application de cette réglementation. L’ASN se prononcera par ailleurs prochainement sur la possibilité d’engager le montage des nouveaux générateurs de vapeur sur le site du Blayais.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017