Les centrales nucléaires d'EDF face au risque sismique : le point sur la situation par l'ASN

Publié le 12/06/2008 à 14:00

Communiqué de presse

A la suite des déclarations de l’association « Sortir du Nucléaire » qui mettent en cause la sûreté des centrales nucléaires d’EDF en cas de tremblement de terre, André-Claude Lacoste, qui dirige l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), « le gendarme du nucléaire », a tenu à apporter les précisions suivantes :

« Les images de la tragédie italienne ont montré que le risque sismique doit être pris très au sérieux » a déclaré André-Claude Lacoste.

De fait, les centrales nucléaires d’EDF font l’objet de contrôles et d’inspections de la part de l’ASN, notamment sur les aspects touchant à la résistance des installations aux tremblements de terre.

Les informations dont fait état « Sortir du Nucléaire » ont été publiées sur le site internet de l’ASN, afin de contribuer à l’information des élus, des associations et des médias sur la nature des risques réels.

Une dizaine d’anomalies classées au niveau 1 sur l’échelle INES des incidents nucléaires (qui compte 7 niveaux) ont été relevées par l’ASN depuis l’année 2000. La plupart des mesures demandées par l’ASN pour mettre les centrales en conformité ont d’ores et déjà été appliquées par EDF.

André-Claude Lacoste a également relevé qu’il se sentait, à titre personnel, «choqué que l’on puisse, à l’occasion d’une actualité dramatique, se servir d’informations largement accessibles à tous depuis longtemps pour inquiéter inutilement les citoyens».

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017