Lancement d’une campagne de mesures de tritium dans la Loire

Publié le 20/10/2020 à 16:30

Note d'information

L’ASN a pris connaissance en juin 2019 d’un rapport concernant une campagne de  mesures de tritium dans la Loire publié par l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro). Ce rapport faisait état, parmi une série de 86 mesures, d’une valeur anormalement élevée de 310 Bq/L relevée lors d’un prélèvement effectué à Saumur le 21 janvier 2019.

L’ASN a mené, en lien avec son appui technique, l’IRSN, diverses investigations afin de comprendre l’origine de cette concentration en tritium. Les résultats ont fait l’objet de notes d’information publiées sur le site Internet de l’ASN les 19 juin et 17 octobre 2019.

Ces investigations n’ayant pas permis de déterminer l’origine de cette valeur, l’ASN et l’IRSN ont décidé de réaliser une campagne de mesures complémentaires, afin d’étudier la reproductibilité éventuelle de mesures anormalement élevées en tritium dans la Loire à Saumur, dans des conditions les plus proches possibles de celles observées en janvier 2019 (situation de basses eaux en période hivernale).

L’ASN veille à ce que les modalités d’organisation de cette campagne garantissent l’indépendance, la fiabilité et la qualité des prélèvements et des analyses, qui seront assurés sous la supervision technique et scientifique de l’IRSN. Un rapport de synthèse sera établi à l’issue de cette campagne et l’ensemble des résultats de mesures sera mis à la disposition du public sur le site du réseau national de mesure de la radioactivité de l’environnement (RNM).

Le lancement de cette campagne a fait l’objet le 19 octobre 2020 d’une réunion d’information à destination de l’ensemble des parties prenantes intéressées (CLI, élus locaux, associations, exploitant).

Cette campagne vise à obtenir des éléments d’explications quant à la valeur anormalement élevée en tritium mesurée en janvier 2019 à Saumur. Elle doit également permettre d’améliorer la compréhension de la dynamique de la dispersion du tritium rejeté par les centrales nucléaires dans l’eau de la Loire. Enfin, cette campagne sera l’occasion de vérifier que l’encadrement réglementaire des rejets des installations et de la surveillance de l’environnement est adapté à l’objectif de limitation de l’impact des rejets sur l’environnement afin de le faire évoluer si nécessaire.

Publié le 17/10/2019 à 12:00

Note d'information

Surveillance et limitation des rejets de tritium des installations nucléaires

Le tritium est un isotope radioactif de l’hydrogène. Il a deux origines, l’une naturelle, l’autre induite par les activités humaines.

Publié le 19/06/2019 à 16:00

Note d'information

Mesures de tritium dans la Loire par l’Acro

L’ASN a pris connaissance du rapport réalisé par l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro), association agréée par l’ASN pour plusieurs types d’analyses radiologiques, concernant les mesures de radionucléides dans la Loire.

En savoir plus

Date de la dernière mise à jour : 22/10/2020