L’ASN poursuit sa mission de coopération en Polynésie française en matière de radioprotection dans le domaine sanitaire

Publié le 17/06/2011 à 10:11

Note d'information

Dans le cadre de la convention de coopération signée en juillet 2009 entre M. Oscar Temaru, Président de la Polynésie française, et M. André-Claude Lacoste, Président de l’Autorité de sûreté nucléaire, deux inspecteurs de la radioprotection de la division de Paris de l’ASN se sont rendus du 19 avril au 4 mai 2011 en Polynésie française.

Organisée avec le ministère de la Santé de la Polynésie française, leur mission a concerné :

  • l’inspection de sept installations du domaine médical des îles de Tahiti et de Raiatea, dont le nouveau service de radiothérapie du centre hospitalier de Polynésie française de Papeete ;
  • la formation relative à la radioprotection dans le domaine médical dispensée aux agents polynésiens de l’administration de la santé ;
  • l’évolution de la réglementation polynésienne en matière de radioprotection pour prendre en considération les dernières recommandations internationales.

 

Ces inspections, menées avec les médecins inspecteurs de santé publique et les médecins conseil de Polynésie française, ont permis d’évaluer la conformité des installations au regard des exigences réglementaires applicables en France métropolitaine. Elles ont également permis de mesurer l’évolution de la prise en compte de la radioprotection dans les installations médicales par rapport à l’état des lieux établi en 2009 lors de la première mission de coopération. Des améliorations en matière de radioprotection ont été constatées ; elles restent à poursuivre.

 Par ailleurs, le travail de réflexion sur les modifications à apporter à la réglementation polynésienne en matière de radioprotection a été poursuivi avec les Autorités locales. Cela concerne notamment les aspects relatifs aux contrôles techniques de radioprotection et aux obligations de formations (personne compétente en radioprotection, formation à la radioprotection à l’attention des travailleurs exposés…). Un schéma directeur relatif à cette modification réglementaire, préconisant un plan d’actions pluriannuel, a désormais été établi.

Date de la dernière mise à jour : 31/10/2017