L’ASN contribue au partage d’expérience international sur la radioprotection

Publié le 11/06/2012 à 10:21

Note d'information

Le 13ème congrès de l’Association internationale de la radioprotection (IRPA) s’est tenu à Glasgow (Écosse), du 13 au 18 mai 2012. La manifestation a rassemblé 700 congressistes (professionnels de la radioprotection, sociétés de radioprotection, agences sanitaires, Autorités de sûreté…). L’ASN était présente et mobilisée sur les deux thèmes majeurs du congrès : l’implication des parties prenantes et la gestion post-accidentelle. L’ASN a :

  • rappelé les enjeux médicaux liés à la radiosensibilité individuelle ;
  • appelé à une réglementation européenne concernant les générateurs de rayons X utilisés par les industriels, les chercheurs ou les vétérinaires, ainsi qu’à une approche commune de la radioprotection concernant les scanners corporels et les lampes à faible radioactivité ajoutée ;
  • illustré l’apport de l’analyse des événements significatifs en radiothérapie et en radiographie industrielle ;
  • présenté les dispositions qu’elle a mises en place en vue de promouvoir l’échange et l’adoption de bonnes pratiques à l’échelle mondiale, notamment concernant :
    • un système intégré et obligatoire de management de la qualité en radiothérapie ;
    • les plans nationaux pour la surveillance de la qualité radiologique des eaux du robinet, pour la gestion du risque radon et pour le retrait des détecteurs incendie et paratonnerres radioactifs.

Michel Bourguignon, commissaire de l’ASN, présidait deux sessions : l’une, aux côtés de l’AIEA, de l’OMS et de la PAHO, sur les perspectives dans le domaine de la santé ; l’autre sur la réglementation. Michel Bourguignon, également rapporteur d’une session sur les défis de la radioprotection en radiothérapie, a co-présidé en outre un symposium sur la recherche médicale pour contrer les effets des expositions sévères aux rayonnements ionisants.

L’ASN a exposé les points de doctrine et les enseignements issus des travaux du Comité directeur sur le post-accidentel (CODIRPA), engagés en France depuis 2011 pour alimenter la réflexion internationale sur les suites de Fukushima, au cours de deux interventions :

Les congrès de l’association IRPA réunissent les acteurs internationaux de la radioprotection tous les quatre ans.

.

L’ASN a présenté 14 posters pour promouvoir ses principaux projets et bonnes pratiques dans six des dix thèmes couverts dans l’exposition scientifique qui accompagnait le 13ème congrès de l’IRPA

Radiobiologie

 Système de radioprotection

 Implication des parties prenantes

  • Le Codirpa : une approche pluraliste et multidisciplinaire du management post-accidentel confrontée aux questions soulevées par l’accident de Fukushima
    F. Gallay, D. Caamano, I. Mehl-Auget, J.L. Godet
  • Information du public : challenges d’un consensus sur un indice de radioactivité dans l’environnement
    M. Fournier, N. Clipet, P. Jaunet, M.N. Levelut
  • Demande de transparence du public : le défi de restituer les données issues de la surveillance environnementale
    N. Clipet, M. Fournier, P. Jaunet, M.N. Levelut

Industrie et recherche

Expositions médicales

Situation d’expositions existantes

 

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017