Areva a informé l’ASN d’irrégularités concernant des composants fabriqués dans son usine de Creusot Forge

Publié le 03/05/2016 à 17:15

Note d'information

A la suite de la détection d’une anomalie sur la cuve de l’EPR de Flamanville, AREVA a engagé en avril 2015, à l’incitation de l’ASN, une revue de la qualité de la fabrication dans son usine de Creusot Forge. Ses conclusions ont été transmises à l’ASN en octobre 2015.

Cette revue, peu approfondie, qui ne remontait que jusqu’en 2010, a été jugée insuffisante par l’ASN car ne permettant pas d’obtenir une vision d’ensemble de l’organisation et des pratiques de Creusot Forge, de la qualité des pièces produites et de la culture de sûreté de l’établissement. L’ASN a demandé fin 2015 à AREVA de la compléter en remontant au moins jusqu’en 2004, date des premières fabrications destinées à l’EPR.

Le 25 avril 2016, AREVA a informé l’ASN des premiers résultats de cette analyse complémentaire. Ils mettent en évidence des irrégularités dans le contrôle de fabrication d’environ 400 pièces produites depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc électronucléaire français. Ces irrégularités consistent en des incohérences, des modifications ou des omissions dans les dossiers de fabrication portant sur des paramètres de fabrication ou des résultats d’essais.

L’ASN a demandé à AREVA de lui transmettre au plus tôt la liste des pièces concernées et son analyse des conséquences sur la sûreté des installations en lien avec les exploitants concernés.

Le processus de revue devra être conduit à son terme afin d’apprécier l’ensemble des anomalies qui ont pu affecter les fabrications passées et en tirer les conséquences éventuelles sur la sûreté des installations.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017