Incident de radioprotection sur le site de la société MAFELEC (Isère)

Publié le 08/10/2008 à 00:00

Note d'information

L'ASN a été informée le 7 octobre 2008 en soirée par la préfecture de l'Isère d'un événement de radioprotection concernant le site de la société Mafelec à Chimilin (Isère).
 
La société Mafelec, avertie par un client aux Etats-Unis de la présence de rayonnements émis par les boutons d'ascenseur qu'elle lui avait livrés, a alerté les pouvoirs publics le 7 octobre. A la demande de la préfecture, la cellule mobile d'intervention radiologique des sapeurs pompiers (CMIR) a procédé hier, 7 octobre, à des mesures de la radioactivité sur le site de Chimilin. Des valeurs anormales de l'ordre d'une vingtaine de micro-sieverts par heure ont été relevées à proximité de plusieurs colis de boutons d'ascenseur.
 
L'ASN a immédiatement préconisé à la préfecture la mise en place d'un périmètre de précaution à l'intérieur du site.
 
L'ASN a mené une inspection sur le site le 8 octobre dans l'après-midi avec son appui technique l'IRSN afin de réaliser des mesures. Les inspecteurs de l'ASN ont établi que le rayonnement provient des éléments métalliques en forme de pièce de monnaie qui servent de base aux boutons. Ce produit provient d'un fournisseur indien de la société Mafelec.
 
L'ASN s'est mise en relation avec l'Autorité de sûreté nucléaire indienne. Les inspecteurs considèrent que le radionucléide à l'origine du rayonnement est vraisemblablement du Cobalt 60.
 
En raison de l'absence de phase d'usinage lors de l'assemblage, il n'y a pas eu de dispersion de la contamination.
 
Les inspecteurs de l'ASN ont demandé à la société Mafelec de préciser la destination des cargaisons déjà expédiées à ses clients, ainsi que l'origine des lots contaminés.
 
L'ASN examinera, avec l'appui de l'IRSN, notamment au vu des mesures, les conséquences de cet événement pour les travailleurs.
 
L'ASN classe provisoirement cet incident au niveau 1 de l'échelle INES.
 
L'ASN statuera à l'issue de l'inspection sur les suites administratives et pénales qu'elle entend donner à cet événement.
 
Contact presse : Evangelia Petit 01 40 19 86 61, evangelia.petit@asn.fr

 L'ASN assure, au nom de l'État, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l'environnement des risques liés aux activités nucléaires. Elle contribue à l'information des citoyens. Autorité administrative indépendante, elle est dirigée par un collège de cinq commissaires. L'ASN est représentée en région par ses 11 divisions territoriales.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017