Conférence de presse de Paris : en 2018, le niveau de la radioprotection et de la sûreté nucléaire est globalement satisfaisant

Publié le 08/10/2019 à 11:45

Note d'information

Le contrôle des installations nucléaires

Centre CEA de Saclay

L’ASN considère que les installations nucléaires du centre de Saclay sont exploitées dans des conditions de sûreté satisfaisantes. Toutefois, le CEA rencontre encore des difficultés dans la réalisation de prescriptions techniques dans les échéances fixées par l’ASN. Les opérations de démantèlement, de reprise et de conditionnement des déchets prennent du retard. Enfin, les contrôles réalisés par l’ASN en 2018 ont montré la nécessité, pour le CEA, de renforcer sa vigilance sur la gestion du risque incendie au sein des installations nucléaires.

L’ASN considère que l’état de la radioprotection est resté stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées notamment pour les actes pratiqués au bloc opératoire.

Le nombre d’événements significatifs en radioprotection (ESR) déclarés à l’ASN en 2018 a globalement augmenté mais ceux-ci sont sans conséquence clinique attendue.

La persistance en 2018, au niveau national, d’événements en radiothérapie classés au niveau 2, récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralité par exemple), exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

Centre CEA de Fontenay-aux-Roses

L’ASN constate que le CEA a de nouveau de nombreuses difficultés à respecter les échéances des projets structurants pour la sûreté. L’ASN attend également du CEA une amélioration de la qualité des études transmises, qui doivent être autoportantes et comporter des analyses plus approfondies. En revanche, l’ASN relève la réactivité du personnel et une bonne organisation sur les différents thèmes inspectés, notamment sur la gestion des déchets.

Usine de production de radioéléments artificiels – CIS bio international

L’ASN considère que le niveau de sûreté de CIS bio international doit encore significativement progresser. En 2018, l’ASN a certes constaté les efforts de l’exploitant pour rendre son organisation et ses processus de fonctionnement plus efficients. Toutefois, les résultats restent insuffisants. Le respect des exigences des règles d’exploitation ainsi que la surveillance des activités doivent être améliorés. Enfin, l’ASN a de nouveau constaté les difficultés de CIS bio international à respecter les prescriptions techniques dans les échéances fixées par l’ASN et anticiper la mise en application des nouvelles dispositions réglementaires.

Domaine médical

L’ASN considère que l’état de la radioprotection est resté stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées notamment pour les actes pratiqués au bloc opératoire.

Le nombre d’événements significatifs en radioprotection (ESR) déclarés à l’ASN en 2018 a globalement augmenté mais ceux-ci sont sans conséquence clinique attendue.

La persistance en 2018, au niveau national, d’événements en radiothérapie classés au niveau 2, récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralité par exemple), exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

 

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les personnes et l’environnement. Elle informe le public et contribue à des choix de sociétés éclairés. Le rapport de l’ASN sur l’état de sûreté nucléaire et de radioprotection en France en 2018 est téléchargeable en ligne.

Contacts presse : Evangelia PETIT, cheffe du service presse de l'ASN : evangelia.petit@asn.fr - 01 46 16 41 42 - Laetitia TYREL de POIX, agence Equancy : ltyreldepoix@equancy.com - 01 45 64 43 11

Date de la dernière mise à jour : 08/10/2019