INCENDIE D'UN CAMION TRANSPORTANT DES DETECTEURS DE FUMEE, PRES DE LANGRES

Publié le 13/10/1999 à 00:00

Communiqué de presse

L'OPRI et l'Autorité de sûreté ont été informés le 13 octobre 1999 qu'un camion transportant des détecteurs de fumée équipés de pastilles d'américium 241 avait été détruit dans un incendie accidentel sur l'autoroute A 31 le 9 octobre 1999 à 4h50 près de Langres dans la Haute-Marne.

Selon les informations recueillies, ce camion contenait 900 détecteurs présentant une activité totale en américium 241 d'environ 4 Méga becquerels mais également d'autres marchandises présentant un fort potentiel calorifique.

L'américium 241, émetteur essentiellement alpha, est un radioélément très radiotoxique.

Dès que l'information a été connue et confirmée par les services de secours et de gendarmerie, des actions ont été entreprises par l'OPRI afin d'identifier le chauffeur et les différents intervenants impliqués dans cet accident et d'évaluer leur éventuelle contamination par l'américium 241. A ce jour, une quarantaine de personnes (pompiers, gendarmes, personnels de l'autoroute, dépanneurs…) vont faire l'objet d'investigations poussées.

Simultanément, l'OPRI a procédé le 15 octobre 1999 à des vérifications visant à déterminer la contamination résiduelle de l'épave et du lieu de l'accident. A cette fin, des mesures radiamétriques et spectrométriques ont été réalisées. Les résultats seront confirmés par l'analyse en laboratoire d'échantillons prélevés sur place.

Parallèlement, l'Autorité de sûreté nucléaire a diligenté une inspection pour connaître les conditions de transport de ces matières radioactives, établir les responsabilités éventuelles et apprécier la gravité de l'incident.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017