Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Corrosion des évaporateurs concentrateurs de produits de fission de La Hague : l’ASN a auditionné AREVA

Publié le 24/02/2016 à 15:00

Note d'information

Schéma d’un évaporateur et détail des demi-tubes du circuit de chauffe

Schéma d’un évaporateur et détail des demi-tubes du circuit de chauffe

Le collège de l’ASN a auditionné le 11 février 2016 Philippe Varin, président du groupe Areva, et Philippe Knoche, directeur général, sur la corrosion des évaporateurs assurant la concentration des produits de fission sur le site de La Hague. Ces équipements, conçus pour une durée de fonctionnement de trente ans, ont été mis en service entre 1989 et 1994.

Les premières mesures d’épaisseur de ces évaporateurs ont été réalisées par Areva en 2012 à la demande de l’ASN, dans le cadre du premier réexamen périodique décennal de l’usine UP3-A. Areva a complété ces mesures en 2014 et 2015. Les derniers résultats de ces campagnes, transmis en décembre 2015, mettent en évidence une corrosion de certains évaporateurs plus rapide que prévu lors de leur conception.

Ces résultats sont de nature à remettre en cause à moyen terme la sûreté de l’installation. En effet, la tenue de ces équipements à la pression de leurs circuits de chauffe ou au séisme pourrait être remise en cause dans les prochaines années et potentiellement dès 2018 pour l’évaporateur le plus dégradé.

Compte tenu de ces éléments nouveaux, l’ASN a décidé d’encadrer réglementairement la poursuite du fonctionnement de ces équipements. Areva devra notamment renforcer la surveillance de ces évaporateurs et installer des moyens supplémentaires (moyens d’isolement, détection avancée, etc.) permettant de limiter les conséquences d’une éventuelle fuite ou rupture.

L’ASN sera attentive à l’évolution de la corrosion de ces équipements et contrôlera le respect des conditions de poursuite du fonctionnement qui auront été définies. L’ASN pourrait être conduite à imposer l’arrêt de l’installation en cas de détérioration excessive.

  

En savoir plus

Consulter la note technique :

Consulter les mises en demeure de l’ASN :

En 2015

En 2013

  • Décision n°CODEP-CMX-2013-004344 du président de l’ASN du 23 janvier 2013
    Décision n° CODEP-CMX-2013-004344 du président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 23 janvier 2013 portant mise en demeure de la société AREVA NC de respecter les dispositions de l’article 5, de l’article 13 et de l’annexe 5 de l’arrêté ministériel du 12 décembre 2005 relatif aux équipements sous pression nucléaires dans l’établissement de La Hague (Manche) regroupant les installations nucléaires de base n° 33, 38, 47, 80, 116, 117 et 118
  • Note d'information du 28 janvier 2013
    L’ASN met en demeure AREVA NC de s’assurer de la conformité des équipements sous pression nucléaires de l’établissement de La Hague avec les exigences réglementaires spécifiques.

Consulter l'avis de l'IRSN du 27 novembre 2015 :

Date de la dernière mise à jour : 08/06/2017