L'ASN et le Conseil professionnel de la radiologie française (G4) font le point sur leurs actions de coopération dans le domaine de la radioprotection en radiologie

Publié le 16/11/2010 à 10:28

Note d'information

Le Collège de l’ASN et les représentants du G4 [1] se sont rencontrés le 5 octobre 2010 pour faire le point sur l’état d’avancement des actions de coopération[2] dans le domaine de la radioprotection et dresser de nouvelles perspectives dans le domaine de l’imagerie médicale.

Lors de cette réunion, l’ASN et le G4 ont partagé l’objectif de limitation de la progression des doses d’origine médicale qui est un enjeu majeur en termes de radioprotection et qui devrait faire l’objet d’un ambitieux plan d’actions nationales.

L’ASN et le G4 ont également constaté que plusieurs actions ont été réalisées parmi lesquelles l’élaboration de décisions réglementaires et la publication sur le site www.asn.fr, depuis mars 2010, de l’ensemble des lettres de suite d’inspection dans le domaine de la radiologie.

Par ailleurs, l’ASN a mis à jour le référentiel réglementaire dans le domaine de la radiologie médicale et dentaire. Ce référentiel a été largement diffusé lors des Journées françaises de radiologie (22-26 octobre 2010) durant lesquelles le président de l’ASN est intervenu en conférence plénière sur le thème « L’ASN : constats et perspectives en radiologie ».

 L’ASN et le G4 ont décidé de poursuivre leurs actions notamment dans l’élaboration d’un référentiel qualité pour l’ensemble de l’imagerie médicale, l’optimisation des doses en radiologie interventionnelle, l’évaluation des pratiques professionnelles et la diffusion à l’ensemble des médecins du guide du bon usage des examens radiologiques.

 

Pour en savoir plus

[1] Fondé en 2000, le Conseil professionnel de la radiologie française (G4) regroupe les quatre principales organisations de la profession : Collège des enseignants en radiologie de France (CERF), Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), Société française de radiologie (SFR) et Syndicat des radiologues hospitaliers (SRH). Le G4 a notamment pour missions de développer des actions harmonisées de promotion de la radiologie et de l’imagerie médicale française, de présenter les positions communes à la profession lors des négociations avec les autorités sanitaires ou les représentants institutionnels et d’être présent sur les grands problèmes qui mobilisent les radiologues : démographie médicale, équipements lourds, permanence des soins, télé radiologie, dossier médical personnel, radiologie interventionnelle, évaluation des pratiques professionnelles, classification des actes médicaux, radioprotection.

[2] Le 20 octobre 2009, l’ASN et le Conseil professionnel de la radiologie française (G4) ont signé un accord-cadre de collaboration dans le domaine de la radioprotection en radiologie.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017